• Menu
  • Menu

Visiter Sapa, ses rizières et ses treks en 3 jours

Pourquoi aller à Sapa ?

Sapa est une petite ville, très touristique, perchée à 1650 mètres d’altitude au milieu des montagnes et rizières en terrasse. On y va notamment pour ses jolis treks à la découverte des rizières et de sa population. Les villages alentours sont habités notamment par des minorités ethniques comme les Hmong par exemple.

Quand partir à Sapa ?

  • mai à novembre : saison chaude et humide
  • mai à septembre : meilleure saison pour les rizières
    • rizières vertes (à partir de mai) et rizières jaunes (septembre)
  • juillet – août : pluie et très touristique
  • novembre à avril : saison sèche et froide (surtout janvier / février)
  • éviter les week-ends lorsque les locaux viennent à Sapa

Que faire à Sapa en 3 jours ?

  • Jours 1 & 2 : trek et nuit chez l’habitant
  • Jour 3 : visite de Sapa et ses environs

Où dormir à Sapa ?

  • La ville n’étant basée quasiment que sur le tourisme, elle regorge d’hôtels de toutes les gammes de prix.
  • Vous pouvez loger n’importe où dans la ville, ce n’est pas grand.
  • Nous avons dormi au London Sapa hotel, un nouvel hôtel qui proposait une très belle offre sur Booking.com.
  • Pendant le trek, on recommande de dormir chez l’habitant (en vérifiant que ce soit vraiment authentique et pas commercial).

Où manger à Sapa ?

  • Les restaurants de la rue principale sont bons mais plutôt chers (par rapport au reste du Vietnam). Si vous cherchez des restaurants pas chers il faudra s’écarter de cette rue.
  • € Hoa Huong
  • €€ Little Sapa

Comment circuler à Sapa ?

  • Dans Sapa : à pied
  • Les environs de Sapa : en scooter
  • Les rizières et montagnes : à pied en trek (avec ou sans guide)

Combien ça coûte à Sapa ?

  • Pour 2 jours et demi, nous en avons eu pour 27,20€ par jour pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Sapa). Pour info : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local, on ne boit qu’un shake/bière par jour par personne et on ne se prive pas sur les visites.
  • Détail par dépense : voir tout en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Sapa ?

  • banques sans frais : ACB pas de frais pour les visas européennes (frais de 55 000 VND avec Mastercard)
  • distributeur dans la ville : au moins quatre mais tous avec frais, regarder sur maps.me
  • taux de change en janvier 2019 : 1€ = 26 000 VND

Autres conseils

  • Trek :
    • faire 2 jours 1 nuit si possible
    • facile et pas de pente abrupte
    • ça peut être plus compliqué en cas de pluie avec la boue.
  • Scooter :
    • attention si vous allez sur le trajet du trek en scooter, on a vu des touristes en galère. La route est accidentée et à certains endroits ce ne sont que des cailloux.
    • routes autour de Sapa cabossées et en travaux.
  • Éviter Sapa le week-end, beaucoup de Vietnamien s’y rendent.

Comment venir à Sapa ?

Nous sommes partis avec la compagnie de bus Green Bus à 14h au départ d’Hanoi (centre historique). C’est un des meilleurs bus que nous avons eu depuis le début de notre voyage : wifi gratuit (mot de passe green123), couchettes, bouteille d’eau et plaid. Et en plus… il part à l’heure !

Bus Hanoi Sapa Greenbus
Bus Hanoi Sapa Greenbus
Greenbus Hanoi Sapa
Repas plutôt sympa sur le trajet Hanoi Sapa

Nous avons acheté les billets 250 000 VND directement à leur bureau (Số 21 Hàng Thùng, Lý Thái Tổ, Hoàn Kiếm).

Après une pause repas / toilettes de 30 minutes un peu avant l’arrivée, finalement nous avons mis 6h pour faire Hanoi – Sapa.

Notre séjour de 3 jours à Sapa

Jour 1 : arrivée à Sapa

On arrive donc à 20h et comment vous dire… il fait nuit et on se gèle !!! 10 degrés… oui ok mais on n’a pas l’habitude et on n’est pas habillé pour !

A moitié gelés, on arrive enfin à notre hôtel, le London Sapa. Oh merveille il y a du chauffage ! On a bien fait de prendre un hôtel un peu mieux que d’habitude (qui n’aurait pas eu de chauffage !). La chambre est top : douche chaude, grands lits, eau en bouteille gratuite, draps confortables et grosse couette. Il est un peu excentré mais ça se fait très bien à pied.
Pour booker directement avec eux : londonsapahotel@gmail.com
(dire que vous venez de notre part 🙂 PS : on ne touche pas de com’).

London Sapa Hotel
Notre chambre à London Sapa

Jour 2 : trek d’une journée dans les rizières

Wahou le petit déjeuner buffet ! Que ça fait du bien !

Bon mais du coup on fait quoi aujourd’hui ? On voulait faire 2 jours de trek et 1 nuit chez l’habitant mais le deuxième jour, la météo prévoit de la pluie. Visiter les rizières dans la boue bof bof…

C’est parti pour une journée de trek jusqu’à Ta Van (12km)

On prend finalement le tour d’une seule journée à notre hôtel (London Sapa) en demandant un guide Hmong qui parle anglais.
Pour booker avec eux : tamaysmile@gmail.com (n’hésitez pas à dire que vous venez de notre part :)).

Mao, notre guide pour la journée

On est ra-vis ! Nous ne sommes que tout les deux avec la guide. On voit arriver un petit brin de femme de 20 ans qui parle un anglais impeccable.

Sur le chemin, elle nous présente sa maman Hmong qui fait parfois guide mais là elle vendait des souvenirs en tenue traditionnelle.

Centre de Sapa

On passe dans le centre de Sapa. La ville n’est pas très belle, il y a beaucoup d’hôtels et c’est très touristique. Ça ressemble à une ville de montagne un peu tristounette.

Premier stop dans la ville, Mao nous achète des clémentines (délicieuses, bien sucrées) et des sortes de choux frits fourrés au riz (riz un peu spécial mais chou très bon) au marché. Ça commence plutôt bien !

sapa trek
Mao et notre petit dej

Découverte des rizières

Cette fois ça commence, on marche (beaucoup de descente) jusqu’à atteindre les rizières. C’est magnifique… On imagine que ça l’est encore plus lorsque les rizières sont vertes (mai – sept) ou jaunes (septembre). L’avantage de partir à cette période c’est qu’on a la chance qu’il n’y ait quasiment pas d’autres touristes. Et aujourd’hui en plus il fait beau !

rizières Sapa
C’est pas magnifique ?

Le fameux indigo

Mao nous fait découvrir la fameuse plante qui donne la jolie couleur indigo notamment utilisée pour les costumes des Hmong. Lorsqu’on frotte les feuilles dans nos mains, elles deviennent bleues.

Indigo Sapa
Indigo
indigo Sapa
Indigo !

Magnifique vue sur l’Hoa Valley

Pendant que nous marchons, nous pouvons admirer le magnifique paysage qu’offre la vallée d’Hoa. On s’est tout de même arrêté à un abris pour faire de superbes photos !

Hoa Valley Sapa
Hoa Valley

Ensuite, on marche cette fois directement dans les rizières. C’est boueux et ça glisse mais c’est tellement beau…

trek sapa
ça y est on est dans la vallée !

On nous avait prévenu et ça n’a pas manqué. Des femmes Hmong nous ont suivi un petit moment pour qu’on leur achète des souvenirs mais contrairement ce qu’on a lu sur les blogs, une fois qu’on a dit non, elles ont compris et sont allées voir d’autres touristes (ou alors on avait des têtes à ne pas du tout acheter !). J’aurais bien rapporté un petit souvenir (et puis ça aurait contribué au développement local) mais si on rapporte un petit quelque chose de chaque ville / pays, notre sac va peser une tonne très rapidement !

hmong Sapa
En vrai costume traditionnel Hmong!

Repas local à Lao Chai

Il est temps de manger… On fait donc une pause au village Lao Chai. Pour 60 000 VND / personne (à négocier si on fait par soi-même), on a eu du tofu à la tomate, du riz, du poulet aux poivrons, des légumes, des nems et de l’ananas ! N’oublions pas que nous sommes au milieu de nulle part et pas à Hanoï.

repas Sapa
c’est aussi bon que beau !

Notre guide nous propose de partager son dessert, une mangue et des petites pommes amères au sel et piment. Vous l’aurez compris, elle aime bien manger et nous faire découvrir les produits locaux pour notre plus grand bonheur !

Dans le restaurant nous avons vu quelques femmes de minorités locales mais nous sommes assez surpris d’en voir si peu. Les villages sont quasi des villes et ce n’est pas authentique comme on se l’imaginait.

Hmong Sapa
Hmong avec qui nous avons discuté (avec le sourire !)

Détente à la maison des parents de Mao, cadre de rêve

Mao nous invite pour cette fin de journée à découvrir la maison de ses parents, un maison typique Hmong. Ensuite on se repose sur la terrasse dans les rizières face aux montagnes. Moment de détente absolu !

Rizière Sapa
Seuls au monde !

Retour à l’hôtel

On triche un peu… on ne rentre pas à pied mais en taxi à l’hôtel ! C’est vrai que voir deux fois les mêmes paysages… même si c’est très beau…

Restaurant local

On retrouve par hasard la mère de Mao dans la rue. Elle nous fait découvrir un restaurant pas cher : Hoa Huong. Les femmes Hmong et les locaux mangent ici régulièrement. Bon on vous le dit, ça fait un peu crado mais c’est en effet beaucoup moins cher qu’ailleurs et le fried rice était très bon. Alors elle est où cette pépite ? Dans la petite rue parallèle à la rue principale derrière le resto Little Sapa. Sur la place, il y a plusieurs restos pas chers du même genre.

restaurant sapa
🙂

Jour 3 : découverte de Sapa et ses environs

Funiculaire pour Fansipan

Au centre ville, un funiculaire part pour le mont Fansipan. On aurait aimé le faire mais il y avait trop de brouillard. C’est dommage de monter là haut si on voit rien… Le bâtiment bâtiment art déco qui renferme le funiculaire est quant à lui vraiment très beau. C’est d’ailleurs très surprenant de voir un bâtiment de ce genre en Asie. La raison ? Sapa est une ancienne ville de villégiature des français. Si vous passez dans le coin, jetez un oeil aux toilettes, ça vaut le coup ! On s’est laissé tenter par les sièges massants (10 000 VND les 6 min).

funiculaire Fansipan
Bâtiment art déco du départ du funiculaire pour Fansipan
funiculaire Fansipan
l’intérieur est aussi beau que l’extérieur !

Musée des ethnies

J’ai particulièrement aimé les costumes traditionnels et les explications des coutumes. La boutique est aussi très belle.

Musée des ethnies Sapa
Musée des ethnies

Rooftop BB Sapa hôtel

Un petit smoothie avec une jolie vue. Bon c’est un peu cher mais ça fait du bien !

Village de Cat Cat

On a fini par se motiver, malgré le mauvais temps. Direction le village Cat Cat : ça descend sec et je ne peux pas m’empêcher de me dire, on va devoir tout remonter… Arrivés en bas, l’entrée au village coûte 70 000 VND. On n’est pas convaincu… Au final on a bien fait de ne pas y aller, par la suite on nous a dit que c’était un village à touristes et que ça ne valait pas le coup.

Heaven Sapa

Un peu plus haut, on s’est posé au Heaven Sapa (écrit haven a l’entrée). La vue sur les rizières et sur Cat Cat depuis la terrasse de cet hôtel / bar est incroyable.

Vue depuis Heaven Sapa
Vue depuis Heaven Sapa

De nouveau à Sapa, on déguste un bon Pho Ga (poulet) au restaurant Little Sapa.

Direction Cat Ba

On a beaucoup cherché pour obtenir le ticket de bus le moins cher possible pour Cat Ba. Quasiment tout le monde le fait à 500 000 VND avec la compagnie Ket Doan. Même en direct avec eux c’est ce prix là. Au final, c’est au Pinocchio hôtel qu’on a trouvé le meilleur prix : 460 000 VND à condition d’aller directement aux bureaux de la compagnie pour prendre le bus (juste à côté de notre hôtel).

Après un peu de stress suite à l’attente sans explication (puisque personne au bureau), une personne vient nous chercher en voiture pour nous emmener à la station de bus. On part finalement à 21h30 avec 1h de retard. Malgré ce petit souci de départ le trajet s’est très bien passé : pas la clim trop forte, une seule pause dans un grand restaurant (pho 35 000 VND) avec de VRAIS toilettes ! Le bus est monté sur le ferry à 6h. Arrivée finale à 7h30.
On a bien dormi 🙂

Autres choses à faire à Sapa

  • Village de Ta Phin (40 000 VND)
  • Mont Fansipan (funiculaire : 700 000 VND aller retour)

Notre avis sur Sapa

La ville de Sapa ne présente pas vraiment d’intérêt. Elle est plutôt la base pour explorer les environs. Nous avons cependant beaucoup aimé faire le trek dans les rizières. C’est vraiment magnifique. À cause de la météo nous n’avons pu trekker qu’une seule journée mais on recommande vraiment de faire 2 jours et 1 nuit chez l’habitant.

Combien ça coûte à Sapa ?

  • Pour 2 jours et demi, nous en avons eu pour 27,20€ par jour pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Sapa) contre 28€ en moyenne tout compris au Vietnam. Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local, on ne boit qu’un shake/bière par jour par personne et on ne se prive pas sur les visites.
  • Bouteille d’eau (grande) 20 000 VND (0,75€)
  • Plat local : 30 000 VND (1,10€)
  • Hôtel Sapa : 200 000 VND (7,50€)
  • Entrée villages trek : 75 000 VND (2,80€)
  • Guide trek : 580 000 VND (21,80€) + tips 100 000 VND (3,80€)
  • Bus de nuit Hanoi – Sapa Green Bus : 250 000 VND (9€)
  • Bus de nuit Sapa – Cat Ba : 460 000 VND (17,50€)

Au revoir Sapa, bonjour Cat Bat

Qu’avez vous pensé de cet article et du blog en général?

Si vous avez des questions sur Sapa, le Vietnam ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :