• Menu
  • Menu

Visiter le tour de l’île de Tahiti en 3 jours

Accueil » Polynésie Française » Visiter le tour de l’île de Tahiti en 3 jours

Pourquoi aller à Tahiti ?

Il n’est pas rare que les gens confondent Tahiti et la Polynésie française. Tahiti n’est en fait qu’une des 118 îles (réparties sur 5 archipels) de la Polynésie française. C’est l’île la plus grande et la plus développée. Elle est séparée en deux : l’île principale Tahiti nui et la presque île Tahiti iti. Bien qu’elle ne soit pas aussi paradisiaque que les îles voisines, elle vaut le coup de s’y attarder quelques jours. Venez y découvrir Papeete et son marché, ses cascades, son intérieur luxuriant, ses plages de sable noir et tant d’autres merveilles. On conseille de commencer par Tahiti, l’île la moins paradisiaque.

Quand partir à Tahiti ? 

On peut visiter Tahiti toute l’année mais il est préférable d’éviter la saison humide (de novembre à avril). Venez en juillet pour profiter des festivités du Heiva ou d’août à octobre pour voir les baleines.

Que faire à Tahiti en 3 jours ?

  • Jour 1 : arrivée et visite de Papeete
    • balade dans les rues de Papeete, ne pas rater le musée de la perle Robert Wan et le marché.
  • Jour 2 : tour de l’île en voiture de location
    • tombeau du roi Pomare V, belvédère du Tahara’a, Pointe Vénus, Trou du Souffleur, Les 3 Cascades, belvédère de Puunui, jardin botanique H. Smith, jardin de Vaipahi, marae Mahaiatea, grottes de Mara’a, plage publique Vaiava et Lagoonarium
  • Jour 3 : excursion en 4×4 dans le centre de l’île

Où dormir à Tahiti ? 

  • Idéalement à Papeete pour les visites.
  • Si vous êtes véhiculé, n’importe où à Tahiti nui. La côte ouest est la plus sympa d’après nous.
  • Pour les hôtels et pensions et il y a beaucoup de choix :
    • les moins chers : Airbnb
    • milieu de gamme : Fare, pensions
    • haut de gamme : Intercontinental, Méridien, Hilton ou encore Manava Suite Resort

Où manger à Tahiti ? 

  • Ne manquez pas les roulottes à Papeete (food trucks locaux uniquement le soir). 
  • Pour les petits budgets, l’idéal est de se faire à manger ou d’acheter des plats tout-faits au supermarché. 
  • Les produits de base (eau, lait, pâtes,…) au supermarché sont indiqués par des étiquettes rouges (PPN : produits de première nécessité) et les prix sont plafonnés donc pas chers. 
  • L’eau est potable donc pas besoin de s’encombrer d’eau minérale 🙂

Comment circuler à Tahiti ?

Papeete

  • On peut tout faire à pied sans souci.
  • Parking gratuit à Papeete : parking rue du Lieutenant Varney, face à la clinique Paofai. 

Petites distances

  • Le stop fonctionne très bien
  • Certains taxis profitent des touristes mais sachez que théoriquement les tarifs sont règlementés. Vrai prix officiel (merci Paulette) : Papeete-aéroport 2000 CFP en journée.

Tour de l’île

  • Il y a des bus mais il vaut mieux ne pas trop compter dessus.
  • On conseille de louer une voiture cher Ecocar (le moins cher).

La voiture à Tahiti

  • Attendez vous à avoir des bouchons dans et autour de Papeete… oui ça paraît dingue mais on est tombé dedans et c’est rageant de perdre son temps !
  • À Tahiti, les bornes kilométriques sont appelées PK. Vous entendrez souvent la plage xx est au PK xx.
  • Location voitures et scooters pas chers à Tahiti avec Ecocar (35€ le moins cher quand on y était pour une Fiat Panda). Selon la dispo ils peuvent même la déposer et la récupérer à l’hôtel ! Réserver en avance sur internet pour avoir le choix. 
  • Il faut compter 7 L d’essence pour faire le tour de l’île. Le prix de l’essence est le même partout. 

Combien ça coûte à Tahiti ?

  • Nous en avons eu pour 78€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Tahiti). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Tahiti ?

  • Il y a des distributeurs à l’aéroport et à Papeete. Il n’y a pas de frais supplémentaires pour les retraits (juste ceux de votre banque).
  • En mai 2019, 1€ = 120 CFP

Comment venir à Tahiti ?

A venir

Avions inter-îles :

  • En avion avec Air Tahiti : inclus dans le pass inter-îles (404€ pour le pass Bora Bora qui inclus Moorea, Raiatea, Bora Bora, Huahine et Maupiti). 
  • Monter parmi les premiers dans l’avions pour choisir sa place.
  • En rentrant dans l’avion, demander au personnel naviguant de quel côté de mettre pour avoir la belle vue !
  • Depuis Tahiti, bagage cabine 5 kg (ils pèsent) et pas de liquide > 100ml. Pour les autres îles, il n’y a pas de contrôle.

Notre voyage de 2 jours à Tahiti :

Jour 1 : arrivée à Faa’a

Arrivée à l’aéroport de Tahiti

Après 5h de vol depuis Auckland (Nouvelle-Zélande), on arrive enfin à l’Aéroport de Faa’a à Tahiti à 16h30.

On a le droit à un accueil typiquement local : chanteuse et joueurs de ukulele. Le collier de fleurs ce ne sera pas pour cette fois. 

Arrivé au guichet de la douane, c’est tellement drôle d’entendre parler français et de passer le poste frontière aussi facilement !

En sortant, on a retiré des francs pacifique au distributeur de l’aéroport sans souci (et sans frais avec notre carte N26 Mastercard). 

On avait hésité à prendre une voiture de location en avance sur internet mais au final sur place on est allé chez les loueurs classiques et c’était 70€ la journée. En traversant la rue, on se retrouve chez Ecocar (le moins cher de l’île). Il leur reste une citadine à 45€ pour la journée que nous voulons. C’est un peu plus cher qu’une voiture compacte mais au moins on a une voiture réservée pour après-demain. En plus d’être les moins chers, le service est top : ils nous apportent la voiture au Airbnb !

Du stop, ha la gentillesse des polynésiens et des courses pas si chères que ça ! 

Notre Airbnb, chez Heiata et Yann est à seulement 3 km de l’aéroport mais en haut d’une colline. Alors plutôt que de payer une blinde un taxi pour touristes ou de s’épuiser à monter, on tente le stop. Aussi curieux que ça puisse paraître c’est la première fois en 7 mois de tour du monde qu’on en fait ! 

On connaissait la gentillesse des Polynésiens mais on ne s’attendait pas à autant. A peine 2 minutes de stop et la gentille Joan en Twingo s’arrête. Elle n’a pas hésité à faire un détour pour nous emmener au Airbnb ! Et en effet la côte était bien pentue !

A l’arrivée, on en a profité pour faire quelques courses à la supérette du coin. De nombreuses personnes nous avaient dit que les prix étaient exorbitants et qu’il ne fallait acheter que du local, pas d’import ni produits laitiers. Au final on n’a pas trouvé les prix si excessifs : 0,80€ le litre de lait, 1€ le paquet de pâtes Panzani, 2€ le paquet de purée Mousseline pour 4 pers et 3€ le paquet de Corn Flakes.

On a appris par la suite que les prix des produits de base (eau, lait, pâtes,…) sont régulés. Ils sont signalés en magasin par une étiquette rouge où il est écrit PPN (produits de première nécessité). 

Arrivée à notre Airbnb à Faa’a

Au bout de la rue, on est accueilli par nos gentils hôtes Heiata et Yann dans leur maison de famille. Ils n’y habitent pas et mettent les 4 chambres en Airbnb. 

C’était un peu ambiance auberge espagnol ce soir. Nous avons partagé le dîner avec 2 autres couples, c’était très sympa ! 

Jour 2 : tour de l’île en voiture de location

On le sait, la journée ne suffira pas à faire toutes les visites qu’on veut faire sur le tour du l’île. 

Visite de Papeete le matin

Sur les conseils de Yann, on se gare au parking gratuit de la clinique Paofai à l’entrée de Papeete. 

Après être passé devant le temple Paofai, on se rend au musée de la perle Robert Wan. En réalité c’est plutôt une boutique de perles de Tahiti qui a aménagé un petit musée. C’est plutôt sympa comme visite et on en apprend un peu plus sur la culture de la perle. On a notamment découvert que l’huître fabriquait la perle pour se protéger et comment étaient faites les greffes de perles.

musée de la perle Robert Wan Tahiti
musée de la perle Robert Wan

Ensuite, on longe le port jusqu’au départ de ferrys. 

port de tahiti
Port de Tahiti

Quelques minutes de marche plus tard, on découvre le célèbre marché de Papetee. C’est ici qu’on peut dégoter de jolis souvenir. Le rez-de-chaussée est consacré aux fruits, légumes, viandes et poissons et l’étage aux boutiques de souvenir, vêtements ou encore perles. Nous avons résisté, mais au rdc, de nombreux snacks proposent des plats appétissants et pas chers. 

marché de Tahiti
marché de Tahiti

En face, on jette un œil à la Cathédrale.

Cathédrale de Tahiti
Cathédrale

Ici se termine notre visite de Papeete. On retourne au parking de la clinique mais juste avant on fait quelques courses pour le midi à Champion. Une quiche aux poireaux… quel bonheur de manger français après ces 7 mois de tour du monde ! 

Découverte de la Côte Est de Tahiti nui

On commence la visite du tour de l’île par le tombeau du roi Pomare V. Alors honnêtement, grosse déception…

tombeau du roi Pomare V Tahiti
tombeau du roi Pomare V

Etape suivante, le Belvédère du Tahara’a est un joli point de vue sur la baie. 

Belvédère du Tahara'a Tahiti
Belvédère du Tahara’a

C’est à la Pointe Vénus que nous découvrons notre première plage de sable noir. Et oui, Tahiti est une île volcanique ! C’est assez surprenant, ça ne fait pas plage ! On découvre aussi un joli phare ancien. 

Pointe Vénus Tahiti
Pointe Vénus

Ça y est on y est, l’attraction numéro 1 de l’île : le Trou du Souffleur. Alors à votre avis, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un trou dans la roche qui laisse passer un geyser d’eau lorsque la houle est forte. C’est très surprenant, d’autant plus que quand on y était il y avait de fortes vagues ! On s’est fait arroser comme il faut ! 

Trou du Souffleur Tahiti
Trou du Souffleur

Deuxième attraction célèbre de l’île, Les 3 Cascades. On a lu l’histoire mais c’est trop long alors on vous recommande d’y aller pour la lire ! On n’a pu voir que la Cascade Vaimahuta, l’accès aux autres était fermé. La cascade est vraiment jolie et haute.

Cascade Vaimahuta Tahiti
Cascade Vaimahuta

Rapide mais intense passage à la Presque île : Tahiti iti

Il y a deux routes qui longent l’eau mais par manque de temps on les a zapées au profit du Belvédère de Puunui au centre de la presque-île. Et le point de vue sur l’île de Tahiti vaut vraiment le détour ! Dommage qu’on n’ait pas eu un ciel dégagé. 

Belvédère de Puunui Tahiti
Belvédère de Puunui

Superbe Côte ouest de Tahiti Nui et coucher de soleil

L’arrêt n’était pas spécialement prévu mais on s’est laissé tenter par le Jardin botanique H. Smith. On a opté pour la petite boucle. Notre coup de cœur : des arbres dans l’eau avec des racines complètement dingues ! 

Jardin botanique H. Smith
Jardin botanique H. Smith

Encore un jardin ! Le jardin de Vaipahi offre de jolies plantes et fleurs tropicales et une petite cascade.

jardin de Vaipahi Tahiti
jardin de Vaipahi

On découvre enfin notre premier marae : le Marae Mahaiatea. Alors c’est quoi un marae ? C’est une plate-forme où se déroulaient les cultes polynésiens des anciens. Ce n’est pas extraordinaire à voir mais c’est tout de même un héritage archéologique de l’histoire de la Polynésie. 

Arrivé aux Grottes de Mara’a on se demande sur quoi on va tomber. Est-ce qu’on doit prendre une frontale ? Et bien non c’est tout simplement une grotte dans la montagne remplie d’une magnifique eau turquoise.

Grottes de Mara'a Tahiti
Grottes de Mara’a

Le soleil commence déjà à se coucher et malheureusement on va devoir faire l’impasse sur certaines visites… 

On finit donc la journée par la plage publique Vaiava réputée comme étant le plus belle de l’île. De là, on profite d’un beau coucher du soleil avec l’île de Moorea en toile de fond.

Coucher du soleil à la plage publique Vaiava Tahiti
Coucher du soleil à la plage publique Vaiava

Il fait nuit, on part faire des courses au Carrefour Punaauia pour faire le plein avant les autres îles. On ne trouve pas ça si cher… La plupart des produits (que nous avons acheté) sont au même prix qu’en France. Et ce qui est dingue surtout c’est qu’on trouve tout ce qu’il y a dans un Carrefour en France. On l’avoue, on a craqué pour du comté ! 

Répétition de danse pour Heiva

Ensuite, on retourne à Papeete pour assister aux répétitions de danse pour la compétition Heiva de notre hôte Airbnb Heiata. On n’a pas pu prendre de photo ou vidéo bien entendu comme c’est secret jusqu’en juillet mais c’était très sympa à voir ! 

Retour à Papeete pour découvrir les roulottes, une institution locale

Tous les soirs, place Vaiete à Papeete, une dizaine de roulottes ouvrent leurs camionnettes. On y mange des plats (locaux, asiatiques, crêpes, steak frites,…) entre 1000 et 2000 CFP. 

On a découvert deux spécialités locales : Thon cru / riz et salade de poisson cru. Un régal ! 

Thon cru / riz et salade de poisson cru aux roulottes de Papeete
Thon cru / riz et salade de poisson cru aux roulottes de Papeete

Demain matin, direction Moorea. 

Autres choses à faire à Tahiti :

  • Lagoonarium
  • Musée de Tahiti et ses îles 
  • Musée Paul Gauguin 
  • Marae Arahurahu et Taata
  • Plages Toaroto, Rohotu, Taharuu
  • Centre de l’île en 4×4
  • Observer les baleines à bosse (d’août à octobre) 
  • Ascension du mont Aorai
  • Randonnée du Te Pari
  • Plongée notamment au lagon et surf
  • Excursion à la vague géante de Teahupoo
  • Excursion en bateau à Tetiaroa

Combien ça coûte à Tahiti détail ? 

  • Nous en avons eu pour 78€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Tahiti). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Notre Airbnb à Faa’a (chambre dans maison) : 35€
  • Location voiture Ecocar : 5500 XPF (46€)
  • Essence tour de l’île 7 L : 1000 XPF (8€)
  • Avions Air Tahiti – pass inter-îles Bora Bora – Moorea, Raiatea, Bora Bora, Huahine et Maupiti : 404€
  • Courses : pâtes 100 XPF, pain 53 XPF, lait 112 XPF, jus d’ananas 260 XPF, bière Hinano 240 XPF
  • Plat roulotte : 1500 XPF (12€)

Notre avis sur Tahiti :

Tahiti est une bonne base pour se remettre du décalage horaire et s’habituer au climat chaud et humide. On a beaucoup apprécié la gentillesse des habitants. On était ravi de s’arrêter à Tahiti quelques jours mais pour les plus pressés, on recommande de partir directement dans les autres îles. 

Au revoir Tahiti, bonjour Moorea

Qu’avez vous pensé de cet article et du blog en général?

Si vous avez des questions sur Tahiti, la Polynésie Française ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires