• Menu
  • Menu

Visiter Moorea : excursion et tour de l’île en 3 jours

Pourquoi aller à Moorea ?

Un chenal de seulement 20 km sépare Moorea de Tahiti. Même si Moorea est appelée l’île sœur, les deux îles sont très différentes. En effet, Moorea est plus sauvage, paradisiaque et calme. L’idéal est de louer une voiture ou un scooter pour faire le tour de l’île (plages, randos,…) qui ne compte que 60 kilomètres. Ne ratez pas les raies et requins en excursion snorkeling.

Quand partir à Moorea ? 

  • Novembre-avril : saison des pluies
  • Mai à octobre : saison idéale
  • Août à octobre : observation des baleine

Que faire à Moorea en 3 jours ?

  • Jour 1 : excursion snorkeling (raies, requins et coraux)
    • en voilier avec Voil’a Moorea et après-midi plage
  • Jour 2 : tour du nord de l’île en scooter ou voiture (sud moins intéressant)
    • dauphins et le turle rescue center à l’Intercontinental
    • plage des Tipaniers
    • montagne Magique
    • temple Ebenezer
    • snack Mahana pour le déjeuner
    • panorama Ofa’i Tere
    • lycée agricole
    • Belvédère d’Opunohu, randonnée du col des Trois Cocotiers et sites archéologiques
    • plage publique de Ta’ahiamanu
    • usine Rotui
    • White House
    • plage de Temae et point de vue To’atea
  • Jour 3 : snorkeling au Lagoonarium

Où dormir à Moorea ? 

  • Les 2 pôles hôteliers et activités principaux sont vers le Sofitel ou vers l’Intercontinental. 
  • Il y a des logements pour tous types de budgets : du camping aux bungalows sur pilotis.
  • Pour les petits budgets, sauf si vous avez votre propre tente (camping Nelson), on recommande de loger en Airbnb.
  • Les plus beaux hôtels : Sofitel, Intercontinental, Hilton et Manava Beach Resort & Spa

Où manger à Moorea ? 

  • Nous nous sommes fait à manger dans notre Airbnb. Il y a des supérettes à prix raisonnables dans les villages.
  • L’eau est potable dans les zones touristiques de l’île donc pas besoin de s’encombrer d’eau minérale 🙂 
  • Notre coup de cœur va au Snack Mahana. Nous avons adoré le Mahi Mahi grillé et le poisson cru (spécialité locale : salade de crudités au thon cru). Attention il faut réserver (demander une table en bord de mer) et idéalement venir à midi pour avoir le choix des plats.
  • On n’a pas pu tester mais on nous a conseillé la roulotte Heirama ouverte du jeudi au lundi de 18h à 21h. Tel : 87 26 41 96.

Comment circuler à Moorea ? 

Le tour de l’île fait 60 km donc à pied on oublie et en vélo, avec la chaleur on ne recommande pas forcément. Il vaut mieux ne pas trop compter sur le bus qui ne passe pas souvent.

Petites distances

  • A pied : très bien pour les petites distances : supérette, plage,… 
  • Le stop : il fonctionne très bien mais il faut être patient et ce n’est pas idéal pour visiter l’île.

Tour de l’île

En scooter

  • L’idéal si la météo le permet, meilleur rapport quali / prix. 
  • 125 cc : il faut un permis sinon il y a des 50 cc.
  • Réserver dès que possible via messenger ou mail.
  • Rent a scooter center Moorea : 2h = 3500 CFP / 4h = 4500 CFP / 8h = 5000 CFP / 24h = 5500 CFP. Livraison gratuite à l’hébergement. 
  • Moorea Fun Bike : on n’a pas testé mais on a entendu du + et du -. 8 h = 4500 CFP / 24 h = 5000 CFP. Livraison gratuite à l’hébergement. Location de vélo aussi mais prix à confirmer. 

En voiture

  • Plus confortable que le scooter mais plus chère.
  • Les voitures les moins chères sont prises d’assaut, réserver dès que possible.
  • Tous les loueurs viennent récupérer les clients aux hôtels.
  • Il faut compter 5 L d’essence pour faire le tour de l’île. Le prix de l’essence est le même partout. 
  • Albert location :
    • à partir de 9000 CFP
  • Avis :
    • à partir de 10 900 CFP
    • réserver la voiture au moins 48h avant pour avoir la confirmation à temps.
    • -15% en payant en ligne.
    • Nous sommes passés par eux parce que ça nous a permis de rendre la voiture au port le jour de notre départ (1700 CFP de frais d’abandon). Avis nous a déposé à l’aéroport = 45€ de taxi économisés.
  • Europcar :
    • prix à confirmer. 

Combien ça coûte à Moorea ?

  • Nous en avons eu pour 117€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Moorea). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Moorea ? 

  • Attention, il n’y a pas de distributeur à l’aéroport.
  • Il y en a un port, un au village Hauru et 2 au village Maharepa.
  • En mai 2019, 1€ = 120 CFP

Comment venir à Moorea ?

Avions inter-îles

  • En avion avec Air Tahiti : inclus dans le pass inter-îles (404€ pour le pass Bora Bora qui inclus Moorea, Raiatea, Bora Bora, Huahine et Maupiti). 
  • Monter parmi les premiers dans l’avions pour choisir sa place.
  • En rentrant dans l’avion, demander au personnel naviguant de quel côté de mettre pour avoir la belle vue !
  • Depuis Tahiti, bagage cabine 5 kg (ils pèsent) et pas de liquide > 100ml. Pour les autres îles, il n’y a pas de contrôle.

Ferry

Depuis Tahiti : deux compagnies Aremiti (13€) et Terevau (10€).

Autres conseils

  • Avoir son matériel de snorkeling pour pouvoir explorer seul
  • Attention aux poissons pierre sur les coraux : se baigner en chaussures d’eau ou à défaut en tongs.

Notre séjour de 3 jours à Moorea

Jour 1 : arrivée et plage publique de Tiahura

Arrivée à Moorea

Nous décollons de Tahiti pour seulement 15 minutes de vol dans un petit avion de 70 places.

Alors oui les vols sont assez chers mais on l’oublie très vite quand on regarde par le hublot. La vue sur les îles est magnifique. Au final c’est comme si on avait pris une excursion avion découverte de l’île par les airs ! 

île de Moorea depuis l'avion
île de Moorea depuis l’avion

Arrivé à l’aéroport de Moorea, le taxi coûtant 45€, on tente le stop. Au bout de 20 minutes (on avait très chaud !), les charmantes Raihere et Thérèse nous ont embarqués ! Elle nous ont même carrément déposés directement au Airbnb alors que c’était à 30 km ! On ne se remet pas de la gentillesse des polynésiens !

Cette petite balade en voiture nous permet de découvrir le nord de l’île. On sent que ça va nous plaîre : plages, eau turquoise, centre de l’île sauvage,…

Détente à la plage publique de Tiahura

Après s’être installé à notre Airbnb chez John, on marche 20 minutes pour rejoindre l’ancienne plage du Club Med, la plage publique de Tiahura. Beaucoup de gens la considèrent comme une des plus belles plages de l’île. Quand nous y étions, l’eau était transparente mais pas turquoise. La plage est sympa mais on se doute qu’on verra plus paradisiaque ! On y passe toute l’après-midi.

plage publique de Tiahura Moorea
plage publique de Tiahura

Jour 2 : excursion en voilier au lagon avec Voil’a Moorea

Aujourd’hui on part en excursion sur un voilier avec Voil’a Moorea. 

Lisa vient nous chercher au Airbnb direction l’hotel Hilton, où est amarré le voilier. Cet hôtel fait rêver… bungalows sur pilotis, plage de sable blanc et eau turquoise… 

Quai de l'hôtel Hilton Moorea
Quai de l’hôtel Hilton

Nous sommes un petit groupe de 8 personnes seulement. Autant vous dire, ce sont les rares qui font des excursions en petit comité. On a vu de gros bateaux en mode tourisme de masse, ça ne nous a pas tenté.

Une mer ou une piscine ? Un lagon de dingue ! 

La balade jusqu’au premier arrêt est magnifique. L’eau est limpide et l’île toujours aussi belle ! Léo prend le temps de nous expliquer les différents points que nous voyons : la baie d’Opunohu où James Cook est arrivé, la montagne magique et la plus ancienne église de Polynésie. 

Vue sur le littoral de Moorea
Vue sur le littoral de Moorea

Enfin nous arrivons au célèbre lagon qui nous a poussé à faire une excursion ! L’eau est incroyablement bleue ! On se croirait dans une piscine ! 

mer Moorea
Piscine ou mer ?

Nage avec les raies et les requins

On est comme des dingues… Et devinez pourquoi ? On va nager avec des raies et des requins pointe noire !! C’est un truc de fou !

Les raies (une dizaine) nous montent carrément dessus. C’est super impressionnant. On les caresse et la sensation est étrange. C’est à la fois doux et visqueux. Il faut quand même faire attention parce que bien qu’elles ne soient pas dangereuses, si elles se sentent menacées, elles peuvent piquer. Bon après, il ne faut pas se voiler la face, elles viennent vers nous parce que certains les nourrissent…

raies à Moorea
Elles nous aiment bien !
raies à Moorea
Même pas peur !
Raies à Moorea
Allez Quentin il faut y aller !

Les requins (une dizaine) quant à eux, vivent leur vie mais ils passent tout près de nous. La sensation est indescriptible… On adore !!! 

requins à Moorea
Pas trop près quand même !

L’avantage de partir avec Voil’a Moorea c’est qu’on commence tôt et donc on évite la foule sur chacun des stops ! Autant vous dire que quand on est parti des requins et raies il y avait un monde fou ! 

Après ce long moment à snorkeler, on nous offre un jus d’ananas local, c’est vraiment agréable !. 

Jardin de corail

On rejoint ensuite l’arrêt suivant, un jardin de corail entre les motus Fare One et Tiahura. Encore une piscine… Comment l’eau peut être aussi belle… On découvre des dizaines de poissons de toutes les couleurs. On se croirait dans un aquarium. Nos poissons préférés : les papillons et les perroquets.

jardin de corail Moorea
Un vrai aquarium !

Après cette deuxième session de snorkeling, on a le droit à des fruits frais. Un régal ! 

Musée en pleine mer

Dernier arrêt : des statues de divinités polynésiennes dans l’eau. Les anciens ont caché les statues de leurs divinités dans l’eau pour les protéger des chrétiens qui cherchaient à les convertir. Certaines statues sont les originales mais la plupart sont des copies faites il y a 20 ans. C’est donc toujours en snorkeling que nous allons les découvrir. C’est vraiment sympa et original comme découverte en snorkeling. 

Fin de la matinée, il est temps de rentrer (même si on serait resté encore des heures…). Vous l’aurez compris, on a passé une super matinée en voilier avec Voil’a Moorea ! 

Après midi détente à la plage publique de Tiahura

On est ko, on passe donc l’après-midi à se reposer à la plage publique de Tiahura. 

coucher de soleil à plage publique de Tiahura Moorea
coucher de soleil à plage publique de Tiahura

Jour 4 : tour de l’île (nord) de Moorea en voiture

D’Hauru à Papeotai 

Nous avons récupéré la voiture au bureau Avis de l’Intercontinental. On en profite pour voir les deux dauphins et le turle rescue center dans l’hôtel. 

Intercontinental Moorea
Intercontinental Moorea

Les dauphins sont vraiment très gros. On est un peu tristes de les voir enfermés 🙁 Les tortues sont magnifiques. Elles ont été sauvées et sont ici pour être soignées puis seront relâchées en mer.

Dauphin de l'Intercontinental Moorea
Dauphin de l’Intercontinental
Tortue de l'Intercontinental Moorea
Tortue de l’Intercontinental

Ensuite, on prend la voiture jusqu’à la plage des Tipaniers. On se gare au petit parking en face de l’hôtel du même nom et on passe à travers l’hôtel pour découvrir la plage. Elle vaut sa réputation ! Sable blanc, cocotiers et eau turquoise… Magnifique ! On serait bien resté un moment mais il nous reste beaucoup de choses à visiter.

plage des Tipaniers Moorea
plage des Tipaniers

Il fait chaud mais on est motivé ! On part pour l’ascension de la Montagne Magique (200 XPF) / pers). La montée est assez pentue et d’autant plus difficile pour nous parce qu’on meurt de chaud… 30 minutes plus tard nous voici en haut de cette montagne sacrée qui offre un superbe point de vue sur la baie d’Opunohu et une grande partie du nord de l’île. 

Montagne Magique Moorea
Vue depuis la Montagne Magique
Montagne Magique Moorea
Montagne Magique

Après s’être réhydraté, on file au Temple Ebenezer au village Papetoai. Cette église octogonale construite au début du XIXe siècle est la plus ancienne construction européenne du Pacifique Sud.

Temple Ebenezer Moorea
Temple Ebenezer

On avait réservé, on l’attendait, on a adoré ! Le Snack Mahana n’a plus sa réputation à faire. Ce petit snack au bord de l’eau propose des spécialités locales à prix raisonnables. On a opté pour un Mahi-Mahi grillé et un poisson cru au lait de coco (salade). C’était incroyablement bon et les portions généreuses. Heureusement qu’on avait réservé pour midi, à 11h45 quand nous sommes arrivés c’était déjà complet !

Snack Mahana Moorea
Un délice au Snack Mahana

Baie d’Opunohu et l’intérieur de Moorea

C’est donc le ventre plein de bonnes choses qu’on découvre la Baie d’Opunohu. Le panorama Ofa’i Tere est indiqué mais la vue n’est pas dingue. 

Plus loin, on quitte le littoral et on s’enfonce dans les terres de Moorea.

Première étape : le Lycée Agricole. Il y a un sentier de 2h dans les terres du lycée mais on nous avait dit que ça ne valait pas le coup alors on a zapé. On s’est contenté de la dégustation de confitures ! Les parfums étaient originaux et plutôt bons. 

Dégustation de confitures au lycée agricole Moorea
Dégustation de confitures au lycée agricole

Deuxième étape : le Belvédère d’Opunohu. Ce point de vue est accessible en voiture. De là, on bénéficie d’un superbe point de vue sur les 2 baies de Moorea.

Belvédère d'Opunohu Moorea
Belvédère d’Opunohu

La célèbre randonnée du col des Trois Cocotiers part d’ici mais il fait trop chaud, on passe notre tour. 

En redescendant on voit les sites archéologiques mais on ne prend pas le temps de s’y arrêter. 

De retour sur le littoral, on fait un petit plouf à la plage publique de Ta’ahiamanu appelée aussi plage publique de Mareto. La plage de sable blanc n’est pas grande mais l’eau est claire et il n’y avait pas beaucoup de monde. On regrette de ne pas avoir d’équipement de snorkeling, le fond a l’air sympa ! 

plage publique de Ta'ahiamanu Moorea
plage publique de Ta’ahiamanu

Baie de Cook

On découvre ensuite la Baie de Cook, plus peuplée. En fait, le capitaine Cook (oui encore lui!) est arrivé à l’autre baie mais c’est celle-là qui porte son nom. 

Achat de fruits sur la route Moorea
Achat de fruits sur la route

L’usine Rotui propose des visites et dégustations de jus de fruits. Malheureusement pour nous, ils sont fermés le samedi après-midi. 

Au village de Maharepa, on passe simplement devant la White House, une jolie maison blanche ancienne. 

Plage et point de vue de Temae

Clou du spectacle, la plage de Temae. Cette plage est dingue ! Pour nous c’est la plus belle plage de l’île : sable blanc et eau turquoise. On se croirait dans une piscine ! Le Sofitel a bien choisi sa plage pour installer ses pilotis. Ça fait rêver… On passe la fin de journée à barboter dans l’eau. 

plage de Temae Moorea
plage de Temae
plage de Temae Moorea
plage de Temae

Avant de partir, on jette un œil au point de vue To’atea qui donne sur la plage de Temae. Décidément cet endroit est paradisiaque.

point de vue To'atea Moorea
point de vue To’atea

Coucher du soleil à la plage publique de Ta’ahimanu

On retourne à la plage publique de Ta’ahimanu pour admirer le coucher du soleil. En effet, c’est l’endroit idéal : cocotiers et bonne exposition.

coucher du soleil à la plage publique de Ta'ahimanu Moorea
coucher du soleil à la plage publique de Ta’ahimanu
coucher du soleil à la plage publique de Ta'ahimanu Moorea
coucher du soleil à la plage publique de Ta’ahimanu

Jour 4 : découverte rapide du sud et l’île et départ pour Raiatea

On se lève très tôt pour voir le sud de l’île avant de rendre la voiture aux quais des ferrys. 

Il n’y a pas grand chose à visiter au sud de Moorea mais on tient tout de même à découvrir cette partie de l’île plus sauvage. Moins touristique. 

On commence par Painapo Beach, une plage privée mais à laquelle on peut accéder par le restaurant. Le moyen pour la trouver : la grande statue à l’entrée. Il est tôt mais on sent le potentiel ! 

Painapo Beach Moorea
Painapo Beach

Plus loin, on s’arrête rapidement à Haapiti pour découvrir le temple protestant et l’église

Temple protestant d'Haapiti Moorea
Temple protestant d’Haapiti
Eglise d'Haapiti Moorea
Eglise d’Haapiti

Dernier arrêt, la Baie d’Atiha. C’est sauvage mais on ne trouve pas ça dingue. 

Finalement, on est content d’avoir vu le sud de l’île mais on n’est pas sous le charme. 

Pile à l’heure, on rend voiture chez Avis au port et ils nous déposent à l’aéroport direction Raiatea. 

Autres choses à faire à Moorea 

  • Tahiti Arômes : petite usine qui fabrique des produits à base de noni, de monoï et de vanille. Fermée le week-end.
  • Visite de l’usine de jus de fruits Roti
  • Jardin tropical 
  • Rando et point de vue des 3 cocotiers 
  • Lagoonarium
  • Tikki village : village polynésien reconstitué (payant) 
  • Plongée 
  • Location de bateaux, kayak, paddle, surf et kitesurf
  • Quad 

Combien ça coûte à Moorea détail ?

  • Nous en avons eu pour 117€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Moorea). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Notre Airbnb à Moorea (studio) : 40€
  • Location voiture Avis : 12500 XPF (104€)
  • Essence tour de l’île 5 L : 700 XPF (6€)
  • Avions Air Tahiti – pass inter-îles Bora Bora – Moorea, Raiatea, Bora Bora, Huahine et Maupiti : 404€
  • Courses : pâtes 100 XPF, pain 53 XPF, lait 112 XPF, jus d’ananas 260 XPF, bière Hinano 240 XPF
  • Plat snack Manava : 2000 XPF (17€)
  • Excursion Voil’a Moorea : 8000 XPF (66€)
  • Accès Montagne Magique : 200 XPF (2€)

Notre avis sur Moorea 

Moorea a été notre première vraie île paradisiaque. On a adoré faire le tour de l’île en voiture et découvrir le lagon en excursion. Notre rencontre avec les raies et requins (pour la première fois) était extraordinaire, on ne l’oubliera jamais. Comme à Tahiti, les gens sont toujours aussi gentils. 

Au revoir Moorea, bonjour Raiatea et Taha’a. 

Qu’avez vous pensé de cet article et du blog en général?

Si vous avez des questions sur Moorea, la Polynésie Française ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :