• Menu
  • Menu

Visiter Rotorua, ses volcans et ses sources d’eau chaude en 2 jours

Pourquoi visiter Rotorua ?

La région de Rotorua est réputée pour ses curiosités géothermiques et ses spectacles culturels maoris. 
C’est une des zones géothermiques les plus actives de Nouvelle-Zélande. On peut y découvrir des geysers, lacs, sources d’eau chaude, bains de boue, volcans,… 2 parcs à ne pas manquer : Wai-O-Tapu et Waimangu Volcanic Valley. 

Que faire à Rotorua ?

Visiter Rotorua en 2 jours :

  • Jour 1 :
    • Parc Wai-O-Tapu (incluant Mud Pool)
    • Kerosen Creek : sources eau chaude
    • Rainbow Mountain scenic reserve : balade jusqu’au lac
  • Jour 2 :
    • Parc Waimangu Volcanic Valley
    • Tour du blue lake
    • Redwoods Whakarewarewa Forest : balade dans la forêt
    • Balade dans Rotorua
  • Pour ceux qui ont plus de temps, voir les autres choses à faire à Rotorua en bas de l’article.

Notre visite de Rotorua en 3 jours :

Jour 1 : Wai-O-Tapu, Kerosen Creek et Rainbow Mountain

Parc géothermique Wai-O-Tapu

Ce matin, on visite le célèbre parc géothermique Wai-O-Tapu au sud de Rotorua. La balade se fait via 3 circuits qui s’enchaînent le long de piscines colorées, sources d’eau chaude, lac, cascade, bain bouillonnant,…

On arrive à Wai-O-Tapu à 9h. C’est idéal, il n’y a pas beaucoup de monde aux guichets et dans le parc (à 9h50, il y avait une file importante aux guichets). 

À 10h15, il faut être au Lady Knox Geyser à 5 minutes de voiture. On fait donc un tour rapide du premier circuit, qu’on détaillera plus tard. En tout cas d’odeur de souffre est sympa de bon matin ! 

Lady Knox Geyser

9h50, on reprend la voiture pour rejoindre le Lady Knox Geyser. Il y a déjà la queue pour se garer au parking. 10h, on est assis dans les gradins et on attend le début du spectacle. 10h15, une dame nous explique que ce geyser ne s’active pas naturellement très souvent et que pour nous, ils vont l’activer. 

1 minute après avoir mis quelque chose (on n’a pas compris quoi…) dans le trou, le geyser s’est mis en activité pendant une minute. C’était impressionnant la hauteur et la puissance du jet. Ça fait certes un peu Disney mais on a aimé. 

Lady Knox Geyser Wai-O-Tapu
Le début du Lady Knox Geyser

Comme on s’en doutait, tout le monde repart en voiture au parc, donc on fait la queue mais c’est assez bien organisé, ça va vite. 

Les curiosités géothermiques du parc

C’est reparti, il y a un peu plus de monde mais ce n’est au final pas si gênant. Le parc est assez grand et contient nombre d’activités géothermiques variées donc on ne détaillera pas tout. 

Wai-O-Tapu
Petite piscine d’eau chaude

Nos préférés :
Champagne pool : plus grande source d’eau chaude de Nouvelle-Zélande. On a beaucoup aimé les couleurs dans et autour de l’eau. 
Roto Karikitea : ce bassin couleur jaune fluo est incroyable… ça ne paraît pas naturel ! La couleur est due au dépôt de minéraux en suspension dans l’eau qui reflètent la lumière du soleil. 

Wai-O-Tapu Champagne pool
Champagne pool
Wai-O-Tapu Roto Karikitea
Roto Karikitea

Au final on sera resté 3h30 dans le parc ! On a vraiment aimé ! 

Mud Pools

A moins de 5 minutes en voiture vers le nord on peut découvrir les Mud Pools (gratuitement même si on ne visite pas Wai-O-Tapu). 

Cette piscine de boue bouillonnante est impressionnante. On serait bien tenté par un petit bain de boue mais vu les bulles qui s’en dégagent… on imagine la chaleur ! 

Mud Pools
Mud Pools

Kerosen Creek

Étape suivante, la Kerosen Creek. Le nom ne fait pas rêver mais pourtant… En chemin, au début de la route en gravier, on s’arrête pour admirer le lac Rotowhero ou Green lake. 

lac Rotowhero ou Green lake Kerosen Creek
lac Rotowhero ou Green lake

Au bout de la route on arrive au parking bondé et là on se dit « on n’est pas les seuls à savoir qu’il y a des sources d’eau chaude gratuite ici »… 

Maillots et tongs, c’est parti ! Après seulement 2 minutes, on découvre une rivière chaude. Quel bonheur ! Il y a du monde mais comme c’est grand, ça ne gêne pas. Allez adios, on se détend 2h30 ici ! 

Kerosen Creek
Kerosen Creek on est pas bien là ?

Difficile de partir, on est si bien ! Oui mais les visites de la journée ne sont pas terminées ! 

Rainbow Mountain Scenic Reserve

On arrive à la Rainbow Mountain Scenic Reserve. On commence par le Crater lake à seulement 15 minutes de marche. Encore un lac d’une couleur incroyable… 

Lac Rainbow Mountain Scenic Reserve
Lac de la Rainbow Mountain Scenic Reserve

La montagne est rouge, jaune et blanche, on comprend pourquoi rainbow mountain ! 

Il nous reste encore un peu de temps alors on marche jusqu’au premier point de vue en gravisant la Rainbow Mountain. On est déçu le lookout n’est pas top et des arbres bouchent la vue. On a la flemme d’aller jusqu’en haut mais vous nous direz si ça vaut le coup ! 

Le soleil commence à se coucher, on rejoint, à seulement 5 minutes, le camping Lake Okaro du DOC à 8 NZD / personne (vans non self contained autorisés). Malheureusement il n’y a pas de camping gratuit pour les non self contained dans le coin. 

Le coucher de soleil sur le lac est plutôt sympa 🙂 

camping Lake Okaro
A demain…

Jour 2 : Waimangu Volcanic Valley

Pour ce deuxième jour nous continuons à visiter l’aspect géologique / volcanique de la région. 

Waimangu Volcanic Valley

La matinée est consacrée à la visite du parc Waimangu Volcanic Valley. 

Le parc est vraiment très grand et la balade sympa. C’est aménagé pour les touristes mais en accord avec la nature. 

On débute la visite à 9h mais on n’a pas de chance, il y a du brouillard. Donc autant vous dire qu’au début on ne voyait rien du tout ! Enfin à 10h le brouillard se dissipe mais on on n’a pas vu la moitié du parc… On le fera au retour ! 

Au bout de la balade, on arrive au lac Rotomahana. En attendant notre bateau de 11h25, on observe les nombreux oiseaux sur le lac. C’est parti pour pour une balade bateau afin de découvrir les merveilles de ce lac.

Waimangu Volcanic Valley
Petite balade en bateau

Auparavant des visiteurs du monde entier venaient visiter les terrasses roses et les terrasses blanches au centre du lac connues comme étant une des merveilles du monde. Malheureusement pour nous, elles ont été ensevelies sous le lac suite à une éruption en 1886. 

On a vu entre autres des roches multicolores et même 2 geysers. 

Waimangu Volcanic Valley
Ca fume ça fume !
Waimangu Volcanic Valley
Et puis ça explose !

Fin du tour en bateau, la plupart des touristes remontent au départ en bus (inclus dans le billet d’entrée). Mais nous on n’aime pas faire comme tout le monde ! Vous vous souvenez, on n’a pas pu voir la moitié du parc à cause du brouillard… Le bus nous dépose donc au bus stop 2 et c’est parti on reprend la visite du parc. On avait juste oublié un détail… on n’avait fait que de la descente… maintenant il faut tout remonter ! On est tout de même ravi d’avoir fait ce qu’on avait raté ! Ça valait le coup ! 

Waimangu Volcanic Valley
Des formes et des couleurs bizarres…
Waimangu Volcanic Valley
Vraiment bizarres…
Waimangu Volcanic Valley
Encore un lac improbable

Nos préférés :
lac Fying Pan : le Cratère des Échos s’est rempli d’eau après son éruption en 1917 pour former l’un des plus grands lacs d’eau chaude du monde. 
lac du Cratère de l’enfer : plus grand geyser de ce type au monde, même s’il ne peut être vu puisqu’il se manifeste au fond du lac. On a adoré sa belle couleur bleue. 
Warbrick Terrace : ensemble de plates-formes en silice multicolore. 

Waimangu Volcanic Valley lac Fying Pan
lac Fying Pan
Waimangu Volcanic Valley lac du Cratère de l'enfer
lac du Cratère de l’enfer
Waimangu Volcanic Valley Warbrick Terrace
Warbrick Terrace

Fin de journée détente

On a passé beaucoup de temps dans le parc 4h et on a vraiment beaucoup aimé. 

C’est pas le tout mais il rest encore des choses à visiter dans la région ! Le plan initial était de faire une rando dans The Redwoods Whakarewarewa forest pour voir gratuitement le geyser du parc Te Puia. Sauf qu’une fois garé au Waipa Mountain biking Carpark, on en profite pour manger, se détendre et surtout prendre une bonne douche chaude gratuite ! C’est le début de la fin… on n’a pas le courage de faire la rando… 

Pas de camping gratuit non self contained à Rotorua

En fin de journée on se rend à l’I-site (office de tourisme) de Rotorua pour obtenir des infos sur la suite du voyage. 

On pensait partir dès ce soir, même s’il reste encore pas mal à visiter dans les environs, parce qu’il n’y a pas de camping gratuit non self contained dans le coin. A l’i-site, on nous indique qu’il y a un camping gratuit non self contained au niveau de la Trout Pool à côté d’Okere falls. On est ravi on reste donc une journée de plus. Faux espoir le matin au réveil, on découvre que ce camping est réservé aux self contained (alors qu’il n’y a aucune indication sur place et il y a des toilettes) dans l’appli Campermate et que certains se sont pris des amendes… On croise les doigts pour ne pas avoir de souci… On file au plus vite ! 

Jour 3 : Okere falls et Redwoods Whakarewarewa Forest

Okere falls

Tant qu’on est là, autant visiter les Okere falls. Il est possible de se garer au départ puis à l’arrivée pour ne pas trop marcher mais on opte pour la balade d’une heure qui fait une boucle au départ des Okere falls jusqu’aux Trut pool falls. Tutea falls est notre préférée. Ce ne sont pas les plus belles cascades qu’on ait vu mais la balade est sympa. 

Okere falls Rotorua
Okere falls

Redwoods Whakarewarewa Forest

Vous vous souvenez, hier on n’avait pas eu le courage de faire la rando à The Redwoods Whakarewarewa Forest. Cette fois on est motivés et on rejoint le Redwoods i-site et visitor center.

Ils proposent un parcours aérien dans la forêt mais malheureusement pour nous c’est payant. On opte donc pour le parcours jaune, le Pohaturoa Track comme prévu.

Le parcours commence dans la forêt, les arbres sont magnifiques. On sort rapidement de la forêt pour rejoindre des sentiers de vélos… on est un peu moins ravi. Au final on a vu le geyser du Te Puia avec le lac Rotorua en fond et une vue sur la forêt mais les 2h30 de sentier ne sont pas vraiment agréables. On ne recommande pas finalement. Il vaut mieux se contenter d’une balade dans la jolie forêt. 

Redwoods Whakarewarewa Forest
C’est arbres sont vraiment beaux…
geyser du Te Puia Redwoods Whakarewarewa Forest
Vue sur le geyser du Te Puia
Redwoods Whakarewarewa Forest
Balade à travers la forêt

Visite de Rotorua

On se dirige maintenant vers Rotorua. Le lac est plutôt sympa. On n’a pas fait la grande balade « Nature Heritage Trail » mais on a quand même bien profité. 

Lac de Rotorua
Lac de Rotorua

Un très beau bâtiment nous a interpellé, en fait c’est le Rotorua museum (payant). 

Le temps se gâte… on fini donc l’après midi à la jolie bibliothèque de Rotorua.

Ça y est Roturua c’est bel et bien fini. On prend la route pour rejoindre le camping gratuit Little Waipa Reserve (vans non self contained autorisés) au sud de Matamata. Grand camping en bord de rivière à seulement 20 minutes d’Hobbiton. 

Autres choses à faire à Rotorua :

  • Source d’eau chaude gratuite « Hot and Cold » à coté de Wai-O-Tapu 
  • Parc de Wairakei (payant) 
  • Parc de Te Puia (payant) 
  • Spectacles culturels maoris (payant) 
  • Kuirau Park : sources chaudes gratuites
  • Tour du blue lake : circuit 1h30 de marche 
  • Lake Okareka Walkway : 3h aller-retour 
  • Rafting aux Okere falls
  • Polynesian Spa (payant) 

Conseils pour Rotorua :

Wai-O-Tapu :
– Réduction sur le billet d’entrée à Wai-O-Tapu sur le site backpackerdeals.com : 28 NZD au lieu de 35 NZD. 
– Arriver à Wai-O-Tapu à l’ouverture à 8h30 pour profiter du parc avant le monde et finir par le Lady Knox Geyser (visite rapide) ou arriver à 9h pour profiter de la Champagne Pool et du Devil’s Bath sans la foule, aller au geyser et revenir (ce que nous avons fait). 
– 10h15 : Lady Knox Geyser, arriver au moins 15 minutes avant pour avoir une bonne place. Avoir déjà les billets (à récupérer au guichet du visitor center). 
– Prévoir la matinée pour la visite. 

Waimangu Volcanic Valley :
– self guided walk : 42 NZD
– lake Rotomahana boat cruise : 45 NZD
– combo des deux : 85 NZD
– offre book.me à -50%
– descendre jusqu’au lac et remonter en bus
– prévoir 2h pour la marche et 3h si on ajoute le bateau

Rotorua :
– Okere falls : peuvent se voir via la balade d’une heure ou on peut y arriver directement en se garant au parking du bas puis du haut. 
– Pour voir le geyser du Te Puia Park il vaut mieux partir du Waipa Mountain biking Carpark, monter et redescendre, plutôt que de faire le sentier jaune de 2h30.
– Le tour du blue lake vaudrait vraiment le coup. 

Notre avis sur Rotorua :

On a beaucoup aimé la ville de Rotorua et ses visites alentours. L’aspect géothermique de la région est complètement dingue… Un ou deux jours de plus n’auraient pas été de trop ! Pour nous c’est vraiment un étape incontournable dans l’île du nord.

Retrouvez notre itinéraire de 6 semaines en Nouvelle-Zélande.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Si vous avez des questions sur Rotorua, la Nouvelle-Zélande ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Laisser un commentaire

1 comment

%d blogueurs aiment cette page :