• Menu
  • Menu

Vientiane

Pourquoi aller à Vientiane ?

Vientiane est la capitale du Laos. Son centre ville charmant et sa proximité avec le Mékong en font une ville agréable. Des voitures, oui, des scooters, oui, un peu de bruit de circulation, oui mais rien comparé aux capitales voisines comme Bangkok ou Phnom Penh.

Que faire à Vientiane ?

  • 1 jour (deuxième en option) :
    • Jour 1 : Bouddha parc, temple Wat That Luang, Patouxai, Vat Sisaket, balade au bord du Mékong, marché de nuit
    • optionnel jour 2 : temples du centre ville (Chua Bang Long, Inpeng, Wat Chan, Wat Ong Teu, Wat Haysok, Wat Mixay), That Dam, Palais Présidentiel, Ho Phra Keo, Khuadin Market

Conseils pour Vientiane

  • Où dormir à Vientiane ?
    • Conseil #1 au Laos : ne pas réserver en avance les hôtels (on paie beaucoup moins cher en direct, quasi 2 fois moins) et la plupart des guesthouses ne sont pas sur les sites internet
    • € Orchid Guesthouse
    • € RD Guesthouse
    • € Mixay Guesthouse
  • Où manger à Vientiane ?
    • € restaurant extérieur sur une perpendiculaire au Mékong vers les hôtels recommandés
    • €€ Chokdee cafe
    • €€ Le Banneton (boulangerie)
  • Comment circuler à Vientiane ?
    • A pied : centre ville
    • Scooter ou tuk tuk : visites excentrées (attention il parait que la police arrête les étrangers à Vientiane = pots de vin)
  • Combien ça coûte à Vientiane ?
    • Pour 1 jour et demi, nous en avons eu pour 24€ par jour pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Vientiane). Pour info : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local, on ne boit qu’un shake/bière par jour par personne et on ne se prive pas sur les visites.
    • Détail par dépense : voir tout en bas de l’article
  • Où retirer de l’argent à Vientiane ? ATM ? Quelles banques prennent le moins de frais ?
    • Les banques BCEL, LDB et Lao Viet bank prennent 20 000 kips de frais jusqu’à 1 500 000 kips. Les autres prennent plus.
    • Il y a des distributeurs partout dans la ville

Comment venir à Vientiane ?

A venir

On voulait au départ partir directement de Takhek pour Vang Vieng mais il n’y a pas de bus direct et nous étions obligés de passer par Vientiane. On décide donc de prendre un bus pour Vientiane, d’y passer un peu de temps pour ensuite reprendre un bus pour Vang Vieng.

6h30, on arrive à la gare des bus locaux (juste à côté de notre hôtel) pour un bus à 7h. On avait eu une expérience pas trop mauvaise de bus local avec le bus Pakse-Takhek qui était confortable et climatisé.
Mais en voyant le bus on déchante… Ça ressemble aux bus scolaires qu’on voit dans les séries américaines… On partage une banquette, il ne faut pas avoir les fesses trop larges ! Il n’y a pas d’appuie tête. Ça promet d’être long !

Bus Takhek – Luang Prabang

On part à 7h10 de la gare. Bon ça va on part plus ou moins à l’heure ! A peine passé le portail de la gare routière, le bus s’arrête pendant 10 minutes. Les locaux sont impassibles… moi ça me rend folle ! On prend 5 personnes. Heu mais pourquoi ils n’ont pas fait 10 mètres pour aller dans la gare comme tout le monde ? On repart on fait 100 mètres et on s’arrête encore… ce cirque dure pendant 45 minutes…
Le bus klaxone sans arrêt pour prévenir les locaux qui pourraient être intéressés de prendre le bus qu’il passe
Pause pipi dans la nature au bout de 3h… c’est fou ! Tout le monde sort et fait sur le bas côté (y compris les femmes…).
Au bout de 5h30 je tiens plus, j’ai trop envie d’aller aux toilettes. Sauf que le chauffeur et sa femme ne parlent pas anglais alors gros moment de solitude, je mime… Elle me fait comprendre que je dois attendre un peu puis 5 minutes plus tard, le chauffeur crie dans le bus aux autres passagers quelque chose en Laotien mais on entend le mot « falang » qui veut dire « blanc » et ils se retournent tous vers nous… En gros tout le monde sait que j’ai envie… Youpi on s’arrête juste pour moi dans une station essence encore plus youpi ce sont des toilettes pas à la turque !
Pause déjeuner : noodle soup ! Maintenant on a l’habitude on se dépêche de commander et de manger !
On fini par arriver à la bus station sud de Vientiane 8h30 plus tard au lieu de 7h !

Les tuk tuk nous demandent 30 000 kips (3€) par personne alors qu’on avait vu 20 000 kips (2€) sur les blogs et que certains avaient négocié à 13 000 kips (1,30€). On rencontre un couple de français et on se met en quête d’un tuk tuk pour 15 000 kips (1,50€) par personne. Après plusieurs refus et une petite nego on fini par y arriver ! 30 min plus tard on est au centre.

Jour 1 : arrivée à Vientiane

Comme d’habitude on n’a pas réservé notre hôtel. Après avoir tenté plusieurs hôtels recommandés comme étant pas chers mais complets, on atterrit dans une des rares guesthouses du centre à avoir de la place. On se rend compte en ayant fait pas mal de guesthouses du centre de Vientiane que c’est beaucoup plus cher qu’au sud du Laos. On avait pris l’habitude de payer 5€ la nuit et là c’est 10€… Bon petite nego pour la chambre avec clim à RD Guesthouse à 9€ c’est pas si mal !

Épuisés, on décide de se faire plaisir avec une bonne pizza dans un resto italien ! Ensuite on se balade le long du Mekong au marché de nuit et dans la ville. On aime beaucoup, ça nous fait penser à Chiang mai en Thaïlande. En rentrant on tombe sur un concert sur une jolie place à la fontaine (Nam phou). Pour le moment contrairement à ce qu’on a pu entendre, nous on aime bien Vientiane.

Prière des moines à 18h
Prière des moines à 18h

Jour 2 : visite du centre

Nous n’avons qu’une demie journée pour visiter vientiane avant notre van de 13h30 pour Vang Vieng. Pourquoi partir si vite !? Nous avons lu sur de nombreux blogs et plusieurs autres voyageurs nous ont dit que Vientiane ne valait pas le coup…

Dès notre balade du soir la veille on a aimé cette ville tranquille et agréable. On doit donc à regret faire l’impasse sur le Buddha Parc et le Wat That Luang (symbole du Laos), plus éloignés, qui nécessitaient 1/2 journée de plus. 

On commence notre journée par une promenade le long du Mekong. Bon on vous l’accorde, les berges ne sont pas les plus belles du monde mais c’est bien aménagé et agréable 🙂

Après avoir passé la statue de Chao Anouvong (ancien roi) et le Palais présidentiel (qui malheureusement ne se visite pas), on se dirige vers le marché Khuadin. On ne voit pas tout de suite le marché mais une zone qui a l’air en travaux. On se dit, bon super maps me nous emmène encore au mauvais endroit… On fini par voir des voitures rentrer dans la zone qui à l’air en travaux. On se dit bon on va voir on sait jamais. En rentrant on découvre un monde fou venant faire ses courses ! C’est un peu le Rungis local ! On a adoré ce marché. Pour une fois on était les seuls touristes ! C’est le marché le plus clean qu’on air fait jusqu’à présent. Comme d’habitude il y a de tout : fruits, légumes, vêtements, bijoux, viande, coiffeur,…

statue de Chao Anouvong
statue de Chao Anouvong
Palais présidentiel
Palais présidentiel
marché Khuadin
marché Khuadin

Ensuite nous avons rejoint l’Arc de triomphe local : Patouxai. Ce monument commémore les morts des différentes guerres. Il est plutôt beau et domine une grande avenue. Nous ne l’avons pas fait mais il est possible de monter pour 3000 kips afin d’admirer la vue sur la ville.

Patouxai
Patouxai

C’est parti pour la descente des Champs Elysées locaux ! Bon rien à voir avec les boutiques de luxe je vous l’accorde ! On découvre le That dam (ou stupa noir), un stupa assez quelconque. On se demande un peu ce qu’il fait là ! D’après la légende, il était le gardien d’un dragon à 7 têtes qui protégeait la ville des invasions siamoises. Il était auparavant recouvert d’or.

That dam (ou stupa noir)
That dam (ou stupa noir)

On rejoint ensuite le Vat Sisaket (« le cheveu sur la tête »). Gros coup de cœur pour ce magnifique temple ancien et ses niches remplies de Bouddha. Les plus anciennes sont en bronze et datent du XVè siècle. La plupart des autres, en pierre et argent datent des XVIII et XIXè siècles. Nous avons beaucoup aimé l’intérieur du temples : peintures et niches de Bouddha. Les photos étant interdites il faudra le voir de vos propres yeux !

Vat Sisaket
Vat Sisaket
Vat Sisaket
Vat Sisaket
Vat Sisaket
Vat Sisaket

Non loin nous allons visiter le Wat Ho Phra Keo. Ce temple a été construit en 1565 pour abriter le bouddha d’émeraude. Mais si rappelez vous, celui que nous avions vu à Bangkok ! Petite discorde entre la Thaïlande et le Laos… Le temple actuel (reproduction de l’ancien détruit par les Siamois en 1828) date des années 30. Il abrite une collection d’objets d’art sacré laotien et khmer. Notre avis : le temple est sympa mais ce n’est pas une visite indispensable.

Wat Ho Phra Keo
Wat Ho Phra Keo
Wat Ho Phra Keo
Wat Ho Phra Keo

Pour finir, nous allons admirer les temples (souvent fermés donc que de l’extérieur) proche de notre Guesthouse dans le centre : Wat mixay, Wat Haysok, Wat Ong Teu, Inpeng temple et Wat Chan. 

temples du centre
temples du centre
temples du centre

Autres visites possibles…

  • On n’a pas fait ces deux visites et on le regrette. On les recommande vraiment !
    • Bouddha parc : parc aux sculptures plutôt sympa
    • Pha That Luang : temple symbole du Laos

Combien ça coûte à Vientiane ?

  • Pour 1 jour et demi, nous en avons eu pour 24 par jour pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Vientiane) contre 29€ en moyenne tout compris au Laos. Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local, on ne boit qu’un shake/bière par jour par personne et on ne se prive pas sur les visites.
  • Bouteille d’eau petite 3000 kips (0,30€) / grande 5000 kips (0,50€)
  • Grande bouteille de bière : 10 000 kips (1€)
  • Fruit shake : 15 000 kips (1,50€)
  • Plat : fried rice 15 000 kips (1,50€) – curry 25 000 (2,50€)
  • Hôtel : RD guesthouse 90 000 kips (9€) chambre privée / clim. Bof
  • Lessive : 10 000 kips (1€) / kg.
  • Bus local Takhek – Vientiane : 60 000 kips (6€) / pers
  • Tuk tuk station bus au centre ville : 60 000 kips (6€)
  • Van Vientiane – Vang Vieng : 40 000 kips (4€)

Au revoir Vientiane, bonjour Vang Vieng

On regrette de ne pas avoir passé suffisamment de temps à Vientiane. En effet, on nous avait dit que la ville ne valait pas le coup donc on avait pris nos billets pour Vang Vieng rapidement.
Maintenant, direction Vang Vieng, une ville complètement différente. On vous laisse découvrir ça dans l’article !

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?
Si vous avez des questions sur Vientiane, le Laos ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :