• Menu
  • Menu

Boucle de Thakhek

Pourquoi aller à Thakhek ?

La ville de Thakhek ne présente en soi pas un intérêt majeur (même si elle est charmante). On va à Thakhek, point de départ pour la fameuse boucle (ou loop) en scooter / moto, pour découvrir les karsts de Khammouane. Au programme : magnifiques paysages, grottes, cascades,…

Que faire à Thakhek ?

  • La boucle en 3 ou 4 jours :
    • Jour 1 : de Pakse à Thalang
      • grotte Xieng Liap Cave, cascade Tad Song Souk, Thalang
      • grottes payantes en option mais pas exceptionnelles : Xang cave (Elephant cave), Tham nang Ene
    • Jour 2 : de Thalang à Konglor
      • Namnian bridge (vue arbres morts), Buddhas sculptures in the rock, points de vue (cf détail article), temple de Laksao, cool springs (ou cool pool)
    • Jour 3 : de Konglor à Thalang (revenir en arrière sur la boucle = ne pas faire la boucle complète)
      • Konglor cave, limestone peaks lookout, Mangkone cave (dragon cave)
    • Jour 4 : de Thalang à Thakhek
      • Tham Sa Pha In, Tha Falang
    • Conseil : zapper la route qui finit la boucle (à l’ouest) au troisième jour entre Konglor et Thakhek (route nationale inintéressante et partie route de montagne avec du sable qui peut être dangereuse). Les plus pressés feront quand même cette route pour finir en 3 jours et s’arrêteront à Khoun Kong Leng (piscine naturelle).

Conseils pour Thakhek

  • Plateau des boloven (boucle de Pakse) ou boucle de Thakhek ?
    • Les deux boucles sont bien et différentes. Si on devait résumer en 1 mot on dirait « Cascades » pour les bolovens et « Paysages » pour Thakhek
    • Si nous devions choisir, on choisirait celle de Thakhek, les paysages sont plus diversifiés (rizières, point de vue, montagnes karstiques, lacs, grottes, cascades) et vraiment magnifiques
    • Si possible faire d’abord le plateau des bolovens puis la boucle de Thakhek
  • Où dormir à Thakhek ?
    • Conseil #1 au Laos : ne pas réserver en avance les hôtels (on paie beaucoup moins cher en direct, quasi 2 fois moins) et la plupart des guesthouses ne sont pas sur les sites internet
  • Thakhek
    • € KGB2 : chambre sdb partagée 50 000 kips (5€) sdb extérieure dommage, chambre tb
    • € Thakhek travel lodge (on n’a pas testé mais bons échos)
  • Thalang
    • € Sabaidee guesthouse : bungalow avec salle de bain privée 50 000 kips (5€). La salle de bain est bof
    • € Phosy Thalang : bungalow avec salle de bain privée 60 000 kips (6€). La salle de bain est bof.
  • Konglor
    • € Konglor ecolodge guesthouse and restaurant : chambre avec salle de bain privée 60 000 (6€)
  • Nahin
    • Sanhak guesthouse : chambre avec salle de bain privée 50 000 (5€) très bien. Bien demander les chambres à 50 000 il y en a à 100 000 🙂
  • Où manger à Thakhek ?
  • Thakhek : on n’a pas testé
  • Sur la loop
    • € Nam Tik : noodle soup 15 000 (1,50€)
    • € OnlyOne restaurant : fried rice 15 000 (1,50€)
  • Thalang
    • €€ Sabaidee guesthouse : barbecue le soir à ne pas manquer (veggie sans souci)
  • Konglor
    • €€ Konglor ecolodge
  • Nahin
    • €€ Sanhak guesthouse
  • Comment circuler sur la boucle de Thakhek ?
    • Pour la boucle il faut louer un scooter (voire moto ou mini van mais vous serez moins libre en mini van, on ne recommande pas). Le scooter suffit largement.
    • Contrairement à ce que de nombreux blogs disent, la route n’est plus en mauvaise état. Elle est goudronnée tout le long (sauf la petite partie sablonneuse entre la sortie de Konglor et la nationale à l’est) et il y a des nids de poule à quelques endroits mais franchement rien de catastrophique.
    • Epingler sur maps.me (plan hors ligne) tous les lieux à visiter / hôtels / restaurant : ce sera plus simple pour circuler sur la boucle
  • Conseils pour le scooter. Où louer un scooter à Thakhek ?
    • On peut louer des scooters dans de nombreux endroits
    • Le plus connu est Wang Wang et on vous le recommande. On vous donne plus de détails plus bas dans notre séjour mais ce sont les meilleurs scoots que nous avons eu dans toute l’Asie. On recommande les yeux fermés.
    • Automatique ou semi automatique ? Automatique : plus confortable mais plus cher / semi auto (facile à conduire) moins cher.
    • Nombreux vols de scooters au Laos : toujours attacher son scooter et le garer dans un parking payant surveillé.
    • Prévoir des affaires chaudes il peut faire froid sur le scooter. Privilégier le jean au short en cas de chute.
    • Essence pour la boucle aller retour par l’Est : 102 000 kips (10,20€) soit 11 L
  • Combien ça coûte à Thakhek ?
    • Pour 5 jours et demi, nous en avons eu pour 30€ par jour pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Thakhek). Pour info : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local, on ne boit qu’un shake/bière par jour par personne et on ne se prive pas sur les visites.
    • Détail par dépense : voir tout en bas de l’article
  • Où retirer de l’argent à Thakhek ? ATM ? Quelles banques prennent le moins de frais ?
    • Les banques BCEL, LDB et Lao Viet bank prennent 20.000 kips de frais jusqu’à un retrait de 1.500.000 kips. Les autres prennent plus.
    • ATM LDB à Laksao / quelques ATM sur la route
    • Conseil : avoir de l’argent pour payer les hôtels / repas / activités avant de partir faire la boucle. Même s’il y a quelques distributeurs on ne sait jamais !
    • Taux de change en euro pendant notre séjour : 1€ = 10.000kips
  • Autre :
    • Attention police au rond point à la sortie de Thakhek. Ils arrêtent sans aucune raison et demandent de l’argent.
    • Prendre une lampe frontale (idéalement) sinon de poche pour les visites des grottes
    • Grotte de Konglor : mettre des tongs ou chaussures d’eau (au pire ils en prêtent) / prendre un pull mais il ne fait très pas froid
    • Tenue pour se baigner au Laos : maillot de bain proscrit pour les filles afin d’éviter de choquer les locaux -> short / T-shirt.

Comment venir à Thakhek ?

  • Les routes au Laos sont les pires que nous ayons vues en Asie du Sud-Est donc attendez-vous à un voyage qui remue :).
  • On ne vous conseille pas non plus les bus de nuit allant et partant de Thakhek à cause du manque de confort pour dormir
  • Les bus VIP au Laos sont des bus qui ne s’arrêtent pas toutes les 2 minutes pour prendre des locaux (et qui fait perdre un temps considérable) mais le confort dans les bus VIP est identique à la majorité des bus locaux.
  • Le Laos étant un pays tout en longueur, vous ne pourrez pas aller plus loin en bus direct que Vientiane au nord et Pakse au sud. Si vous souhaitez venir de plus loin, il faudra faire les changements.
  • Depuis Vientiane :
    • Bus local de minimum 7h à 6€ (nous avons mis 8h30)
    • Bus local VIP de 7h à 9€ de mémoire
    • Bus privés de 7h autour de 14€
  • Depuis Pakse : Uniquement bus local de minimum 7h autour de 8€ (nous avons mis 8h30 dans l’autre sens mais ça peut être beaucoup plus long) Malgré ce que vont vous dire les agences de voyage, il n’existe pas d’autres bus que ces magnifiques bus locaux :).

De notre côté, on est parti de Pakse. Nous sommes prêts à 6h45 mais toujours pas de nouvelle du pick up qui devait nous emmener au bus de 7h. Bon… il nous a oublié. Un tuk tuk vient nous chercher, on fonce pour choper le bus de 7h. Ouf c’était moins une ! Mais nous ne sommes pas aux bouts de nos surprises ! On nous avait dit « bus local ». Et en effet c’était local ! Nous étions les seuls touristes à bord ! Mais voici le problème des bus locaux : ils s’arrêtent partout, tout le temps et donc mettent un temps fou à arriver; la musique locale est à fond… Toutes les heures des femmes vendeuses ambulantes rentraient dans le bus avec des mets en tout genre : brochettes de poulets entiers ou nous, riz, oeuf, fruits,… Finalement au bout de 4h on s’arrête pour aller aux toilettes ! Youpi je n’en peux plus ! Heu toilettes ? qui a dit toilettes ? mais on est dans la nature là ! Ha en fait on fait pipi tous ensemble dehors ! Bon ben on va attendre en priant que le prochain arrêt soit de vrais toilettes… Alléluia on s’arrête dans une zone où il y a des toilettes (à la turque mais c’est toujours mieux) 1h plus tard ! Arrivés à Savannakhet, ils chargent devinez quoi dans le rez de chaussée du bus qui sert de soute ? Une chèvre !!!!! C’est complètement fou !

Oui oui ce sont des poulets entiers…

Au final, on aura mis 8h30 (au lieu de 7h) pour faire 350 km ! Et oui les routes du Laos sont vraiment pas dingues ! Pour la petite anecdote de « bus local » on a entendu que des gens avaient mis 15h au lieu de 7h parce que le chauffeur s’arrêtait en route pour jouer aux cartes avec ses potes… 

Notre séjour à Thakhek

Jour 1 : arrivée à Thakhek

Le bus nous a déposé à la station de bus locale qui est assez loin du centre. Comme nous ne voulions pas visiter le centre mais partir faire la loop nous avons opté pour une guesthouse proche de la station de bus. Coup de bol on tombe sur KGB 2 guesthouse. On nous avait parlé du 1 au centre qui était très bien au centre ville.

Le gros avantage également c’est qu’on peut louer le scooter directement chez eux avec le loueur Wang Wang. Ce loueur est réputé pour la boucle de Thakhek. On vous le recommande et on vous dit pourquoi :

  • Les scoots sont de très bonne qualité : les meilleurs que nous avons eu en Asie
  • Le prix est juste pour la qualité
  • La location et le retour du scoot se font très simplement sans vérification au mm près

Nous avons opté pour le scooter Yamaha semi auto. On avait testé le scooter Honda semi auto sur le plateau des bolovens et on avait envie d’en tester un autre. Le Honda est certes moins cher mais il est moins confortable. On n’a pas regretté notre choix.

Coucou depuis notre super scooter loué à Wang Wang

Jour 2 : premier jour de la boucle

Nous sommes tout excités de faire une nouvelle boucle en scooter après celle du plateau des Bolovens. On part tôt pour pouvoir profiter de cette belle journée. Les paysages sont magnifiques tout au long de la route (et ce sera le cas pour toute la boucle !).

Premier arrêt, Elephant cave (Xang cave). On a eu beaucoup de mal à la trouver et la route n’est pas top top… il y avait beaucoup de sable et on (enfin Quentin !) a même dû pousser le scoot ! La grotte est sympa mais franchement même si elle n’est pas très chère ça ne vaut pas le coup de faire un détour pour la voir.

Elephant cave (Xang cave)
Elephant cave (Xang cave)

Ensuite nous avons rejoint la Xieng Liap cave. Celle ci est gratuite. Des enfants ont tenté de nous extorquer de l’argent soit disant le parking était payant… mais bien sûr ! On arrive devant l’entrée qui est au final juste un trou (gros quand même) dans la roche. On se glisse pour voir un peu mieux et on découvre une grotte où il fait sombre (on ne voit pas à 2 mètres) et remplie d’eau. On avait lu qu’on pouvait rentrer pour la visiter et ressortir d’un autre côté. Bon ben on va voir… On arrive à marcher de rocher en rocher sans tomber dans l’eau, ouf ! On longe la paroi de droite pour prendre un petit tunnel où il fait noir mais heureusement on a la frontale ! Bon là c’est le moment où je (Cécile) me dit « qu’est-ce que je fous là… » ! Allez on prend son courage à deux mains (2 bras ?) et on y va ! Après avoir un peu escaladé et sauté on arrive dans le coeur de la grotte et là c’est juste sublime ! On ne regrette pas du tout notre petite aventure. On aurait même pu se baigner (il faisait trop froid…). Bon maintenant qu’on a vu il faut ressortir sauf qu’on ne voit pas trop où peut être la sortie. On escalade des rochers et au final après une petite session sportive d’escalade on finit par sortir ! On a adoré cette grotte, on la recommande vraiment.

Xieng Liap cave
Xieng Liap cave

Remis de nos émotions on part découvrir la Tham Nang Ene cave. L’entrée est un peu chère (30 000 kips / 3€ / pers) mais on se dit que c’est qu’elle doit vraiment valoir le coup alors on y va ! En effet, elle est belle et éclairée de lumières de plusieurs couleurs. Mais on trouve que pour ce prix ça ne vaut pas le coup. D’autant plus si on a fait Xieng Liap cave gratuitement avant. 

Tham Nang Ene cave

Il commence à se faire faim sauf qu’à la sortie de la grotte forcément c’est très cher et qu’au bord de la route on ne trouve pas grand chose. On finit par trouver sur maps me un restaurant local, Nam Tik. On y va et on verra ! Au final nous sommes ravis on mange une noodle soup pour seulement 10 000 kips (1€).

On continue la route. Les paysages sont vraiment très beaux. On passe un peu de temps avec des enfants qui s’amusent dans l’eau le long de la route.

Barrage
Rizières sur le chemin

Dernière étape de visite de la journée, la cascade Tad Song Souk. C’est gratuit, il faut juste payer 5000 kips (0,50€) pour garer le scooter. Nous sommes montés jusqu’en haut de la cascade et n’étions que tout les deux. On a passé un très bon moment à se baigner dans la cascade.

Cascade Tad Song Souk
Réservoir à la sortie de la cascade

On rejoint maintenant Thalang où on va passer la nuit. La route est très belle. On découvre de nouveaux paysages surprenants : des arbres morts dans l’eau.

Paysage des arbres morts

On dort dans la fameuse Sabaidee guesthouse et on profite du barbecue renommé. On nous en avait déjà parlé lorsque nous étions en Birmanie c’est pour vous dire ! C’était en effet la folie !!! Cécile a beaucoup trop mangé !! Frites, brochettes, nems, crudités, pizza,… comment vous dire que manger ça après des jours de noodle soup c’était dinguuuueeee ! PS : pour les végétariens il y a de quoi faire aussi 🙂

Jour 3 : deuxième jour de la boucle

Après une bonne nuit on repart « on the road again » comme dirait Quentin. On prend plein de photo des arbres morts mais la plus belle (selon nous) vue est celle du Namnian Bridge

Paysage des arbres morts

Bon là on ne fait pas les malins… on voit au loin, un barrage de police. On se met d’accord, s’ils demandent quelque chose on ne s’arrête pas ! Au final pas de soucis ils ne nous ont à peine vu ! Ouf ! Pour ceux qui auraient raté le début, les policiers arrêtent les touristes (pour rien) et réclament de l’argent…

On continue la route. Les paysages entre Thalang et Laksao sont vraiment très beaux… toujours ces arbres morts dans l’eau.

On avait lu dans de nombreux blogs que la route était très mauvaise et donc dangereuse à cet endroit. Heureusement la route a été refaite et elle est très bien ! Juste des petits virages où il faut rouler prudemment 🙂

Route facile tout au long de la boucle quasiment (sauf ceux qui la font en entier)

Sur le chemin on a vu de belles sculptures dans la roche. Un peu plus et on les ratait !

Sculptures bouddhistes
Point de vue

On ne vous le dit pas mais là on est en stress… on n’a plus d’essence et on ne voit pas de station… et oui les boulets on a oublié de faire le plein en partant de Thalang… il reste 20 km avant Laksao on n’est pas sûrs d’y arriver… on s’arrête au bord de la route dans un petit boui boui qui vend des fruits et on demande si à tout hasard ils n’ont pas de l’essence… bien entendu ils ne comprennent pas du tout ce qu’on veut et nous prennent sûrement pour des fous à mimer ! Finalement une dame qui parle anglais arrive et nous dit qu’il y a une station à 2km ! Ouf on est sauvés ! Voilà on peut revenir aux visites (sans stress) !

Paysage sur la loop de Thakhek
Paysage sur la loop de Thakhek

Sur le chemin on décide de faire un stop au temple de Laksao à l’entrée de la ville. Et oui il faut faire des pauses parce qu’on a mal aux fesses ! On a bien aimé ce petit arrêt culturel 🙂

Temple de Laksao
Temple de Laksao
coucou c’est nous !
des paysages à couper le souffle
des paysages à couper le souffle

Étape tant attendue par cette chaleur… les cool springs. Attention il ne faut pas suivre le chemin de maps me 🙂 on a failli se retrouver à rouler dans de la boue et peut-être ne jamais trouver l’entrée si d’autres touristes n’avaient pas eu la même idée ! Au final on a continué sur la grande route et on a suivi le panneau. Parfois c’est pas plus compliqué que ça ! On arrive à une petite piscine naturelle où l’eau est très belle mais GLACÉE !!! Rien que de l’écrire j’en ai les frissons ! [Quentin edit : l’eau n’était pas si froide, 90% des touristes s’y sont baignés, moi compris :)]

Cool spring ou cool pool

Après une petite pause détente on reprend la route. Sur le chemin, on passe sur un pont (là où il y a les bomb boats) où la vue est très belle. Je vous laisse admirer !

Vue depuis le pont des bomb boats

Tant qu’on y est sur les points de vue on en a vu un exceptionnel (enfin nous on a adoré). Il y avait tout : cours d’eau + montagne + plaine = cocktail idéal pour une belle image. Il se situe entre Nongkok et Nahin (il y a une petite maison en bois).

Point de vue entre Nongkok et Nahin

On touche quasi à la fin de la journée et on rejoint Kong Lor. Le soleil se couche doucement et les couleurs sont magnifiques. Les paysages qui bordent la route pour y arriver sont superbes : montagnes karstiques, rizières, animaux en liberté,… un rêve…

Chemin pour rejoindre Kong Lor
Ils sont pas trop chou ?
Rizières sur la route de Kong Lor

On rejoint notre hôtel Kong Lor Ecolodge et nos amis français (Constance, Rosalie, Anne-Marie et Guillaume) qu’on suit depuis quelques jours pour un dîner sympa au resto de l’hôtel.

Jour 4 : troisième jour de la boucle

Ça y est on y est enfin… la grotte de Kong Lor, le point ultime de la boucle ! On se lève tôt pour être parmi les premiers visiteurs. Bon ok on a tous eu la même idée apparemment… Heureusement on est que 2 (ou 3) dans une petite pirogue à moteur.

Après l’achat des tickets, on traverse une petite forêt avec des explications sur la grotte, comment elle a été découverte etc.

Ensuite on arrive à un guichet où on nous prête une lampe frontale (contre caution 50 000 kips, 5€). Attention, ne pas perdre le ticket qu’il faut rendre à la fin sinon pas de caution même si on rend la frontale (oui c’est un peu débile)… N’est-ce pas Constance 🙂 ? Ils prêtent aussi une paire de tong (sans caution) puisqu’on patauge un peu dans l’eau dans la grotte à certains moments.

Après 5 minutes de marches nous voilà à l’entrée de la grotte. C’est en effet très impressionnant. On découvre une cavité très grande. La spécificité qui fait la renomée de cette grotte : une rivière traverse la grotte sur 7,5 km… C’est donc en pirogue que nous avons traversé cette grotte (où il fait nuit noir) éclairés par notre lampe frontale.

Rivière à l’entrée de la grotte de Kong Lor
Entrée de la grotte de Kong Lor… on plonge dans l’antre !

Première étape : on sort du bateau pour marcher une dizaine de minutes et admirer les stalactites et stalagmites. C’est vraiment très beau on se sent tout petits.

On reprend ensuite le bateau pour continuer vers la sortie (de l’autre côté) où on s’arrête sur la terre ferme. Là, des panneaux expliquent la vie du village, l’artisanats,… on peut aussi acheter des fabrications de tissus artisanales. Bon honnêtement on a trouvé ce stop un peu trop attrape-touristes.

Rivière qui passe dans la Kong Lor Cave

Mais le scooter il est de l’autre côté ? Ha ok on reprend le bateau ouf ! C’est donc dans le sens inverse qu’on rejoint le point de départ. Au total 2h30 de visite vraiment plaisante.

11h, on se dit bon il est un peu tard pour tenter un retour à Thalang si on veut profiter des attractions sur la route. On décide donc de prendre notre temps pour faire des photos et les visites.

On a faim mais on trouve que la nourriture est trop chère à Kong Lor on décide donc de prendre la route et on trouvera bien quelque chose.

Route de Kong Lor

On a fait pas mal de route sans rien trouver au final… au bord de l’hypoglycémie on s’arrête dans un petit boui boui au bord de la route. On se dit « peu importe même des chips on prend ! ». On voit quelques tables dans une cabane en bois et deux locales qui mangent. Youpi on va pouvoir manger ! On tombe chez des locaux qui ne parlent pas anglais. La dame nous montre un paquet de noodle donc on se dit qu’on va manger une noodle soupe. Bingo on voit arriver une noodle soup ! C’était bon même si la viande était douteuse ! Après manger, on pensait reprendre la route mais ils nous invitent à rentrer chez eux juste derrière et nous invitent à leur table. Gênés mais ravis de passer du temps avec des locaux on s’assied avec eux sur une paillasse sur le sol. Ayant déjà mangé on les regarde manger et on « discute » avec des sourires et des gestes. Ca a l’air vraiment très bizarre ce qu’ils mangent… on finit par goûter : du riz collant à tremper dans une pâte au piment (pas trop, ça arrache déjà pas mal) et soupe de poisson avec petits poissons entiers. Au final c’était bon 🙂 Nous avons passé un super moment avec eux. On ne parlait pas de langue commune mais avec le sourire, les yeux et les rires on s’est bien compris ! Ce moment restera longtemps dans nos mémoires !

On est pas trop bien ?!

C’est le soir de Noël et on décide de partager un repas avec nos acolytes de la boucle. On va donc tous à Sanhak guesthouse à Nahin.

Après avoir posé nos affaires on reprend la route direction la cascade Nam Sanam. La personne à l’entrée nous dit de le suivre en scoot et là le délire commence… On passe dans l’eau puis 10 min dans les cailloux… on ne sait pas par quel miracle on n’a pas crevé ! Une fois arrivés enfin… arrivés au parking à scoot il part et nous dit c’est facile vous suiviez les panneaux. Ok c’est parti on marche dans la jungle pendant 20 min jusqu’à ce qu’on ne voit plus de panneaux et pas de cascade non plus… Un peu dépités on fait demi tour (en se perdant 2 fois…). On a demandé à se faire rembourser et la personne au guichet n’a même pas bronché. On pense qu’en fait la cascade est à sec ou le chemin trop compliqué / mal indiqué.

Tant pis on reprend le scoot pour aller au point de vue Limestone Peaks. La route n’est pas top top (montagne sinueuse, sable et cailloux) mais en allant doucement ça se fait. La vue est superbe. On décide donc de se poser et de s’accorder un petit goûter en attendant le coucher du soleil. On a bien fait le coucher de soleil était magnifique, bien rouge comme on les aime !

Coucher de soleil au point de vue Limestone Peaks

De retour à l’hôtel c’est avec plaisir qu’on partage le repas de Noël avec nos amis français. On a mangé local mais on s’est accordé un shake au chocolat !

Jour 5 : quatrième jour de la boucle

Au lieu de terminer la boucle comme font la moitié des gens on décide de repartir en arrière en passant par Thalang. En effet, de nombreuses personnes ayant fait la boucle en entier nous ont conseillé de ne pas emprunter cette route qui est mauvaise, les paysages sont « moches » et c’est une route nationale avec des camions et bus… Il n’en fallait pas plus pour nous convaincre ! On refait tous les points de vue qu’on a aimé !

On s’arrête ensuite à la Dragon cave (Mangkone cave). Cette grotte est incroyable ! Au début on se dit « attends y’a juste un escalier qui descend dans un trou avec de l’eau… su-per »… et puis au final on avance et on ose passer sous la roche d’un mètre de haut pour aller de l’autre côté. On a bien fait ! On est seuls dans une immense grotte éclairée. Sur la gauche au fond on voit qu’il y a des éclairage et on ne voit rien alors on se chauffe on escalade ! On se retrouve au milieu de stalactite, stalagmite, colonnes et autres draperies on adore !

Dragon cave

On reprend la route pour Thalang. Les paysages sont toujours aussi beaux (oui ils n’ont pas changé !) mais on aime !

On retourne bien entendu à Sabaidee guesthouse pour refaire un barbecue ! Mais avant de se régaler on s’éloigne (marche de 10 min) pour admirer le coucher du soleil sur le réservoir… magnifique…

Coucher de soleil à Thalang

Jour 6 : cinquième jour de la boucle

On part tranquillement en direction de Thakhek. On a cherché les grottes cool breeze et nong phieng xang mais on ne les a pas trouvées !

On s’est arrêtés à la grotte Tham Sa Pha In (oui encore une !), gratuite, dommage qu’elle n’était pas remplie d’eau mais le stop était bien.

Tham Sa Pha In
Moto tuk tuk tunée !!

On s’est ensuite posés à Tha falang, un cours d’eau qui mène à un petit lac. On peut se baigner, louer des kayaks ou se reposer dans un petite payottes au bord de l’eau (50 000 kips).

Tha falang

C’est bel et bien fini on retourne rendre le scooter à Wang Wang et passer la nuit à KGB2.

Combien ça coûte à Thakhek ?

  • Pour 5 jours et demi, nous en avons eu pour 30€ par jour pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Thakhek) contre 29€ en moyenne tout compris au Laos. Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local, on ne boit qu’un shake/bière par jour par personne et on ne se prive pas sur les visites.
  • Bouteille d’eau petite 3000 kips (0,30€) / grande 5000 kips (0,50€)
  • Grande bouteille de bière : 10 000 kips (1€)
  • Fruit shake : 10 000 kips (1€)
  • Noodle soup: entre 10.000 et 15.000 kips (1 – 1,50€)
  • Fried rice : entre 15.000 et 20.000 kips (1,50 – 2€)
  • Barbecue Sabaidee à volonté : 50.000 kips (5€) ou 40.000 kips (4€) pour veggie
  • Chambre double avec salle de bain partagée : 50.000-60.000 kips (5-6€)
  • Location scooter pour une journée sur la boucle : 70.000 kips (7€)
  • Essence 1L : 10.000 kips (1€)
  • Parking scooter : 5.000 kips (0,50€)
  • Entrée attractions : entre 5.000 (elephant cave) et 30.000 kips (tham nang aen cave) / 0,50€ – 3€
  • Entrée Konglor cave : 65.000 kips (6,50€)
  • Bus local Pakse – Thakhek acheté dans une agence : 75.000 kips (7,50€)
  • Bus local Thakhek – Vientiane acheté à la station de bus : 60.000 kips (6€)

Direction Vientiane

On avait en tête de ne pas passer par Vientiane à cause de tout ce qu’on a lu sur Internet mais il n’y pas de bus direct pour Vang Vieng. On décide donc de prendre un bus pour Vientiane, d’y passer un peu de temps pour ensuite reprendre un bus pour Vang Vieng. On a pas été déçu, on regrette même de ne pas y avoir passé une journée de plus :(. On vous explique tout dans l’article qui sortira bientôt.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?
Si vous avez des questions sur Thakhek, le Laos ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer ce blog.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :