• Menu
  • Menu

4000 îles

Accueil » Laos » 4000 îles

Pourquoi aller aux 4000 îles ?

Les 4000 îles (ou Siphandone en lao) est un archipel au sud du Laos à la frontière avec le Cambodge. On y va notamment pour se reposer et admirer les cascades. 3 îles touristiques : Don Khong (paisible mais nous n’y sommes pas allés), Don Khône (calme mais un peu touristique, là où sont les choses à voir) et Don Det (plus animée, resto, bars, prix bon marché).

Que faire aux 4000 îles ?

  • 3 jours :
    • Jour 1 : balade à vélo jusqu’à Don Khône, cascades Khane Paksy puis Tad Khone Pa Soi, plage, coucher du soleil à Don Det
    • Jour 2 : tubing ou kayak, dauphins d’eau douce
    • Jour 3 : balade à vélo jusqu’à Don Khône, cascades Somphamit et Li Phi, plage, coucher du soleil sur cette plage

Conseils pour les 4000 îles

  • Où dormir aux 4000 îles ?
    • Conseil #1 au Laos : ne pas réserver en avance les hôtels (on paie beaucoup moins cher en direct, quasi 2 fois moins) et la plupart des guesthouses ne sont pas sur les sites internet
    • île Don Det : animée mais tout ferme à 23h donc pas de souci pour dormir dans le calme. Loger dans un bungalow au bord du Mékong avec vue (en s’éloignant un peu c’est très calme)
    • île Don Khône : on a dormi à Don Det mais à Don Khône dormir plutôt du côté du pont qui relie à Don Det
  • Où manger à Don Det ?
    • €€ Indien : Jasmin
    • €€ Curry (de poisson délicieux) : Kea backpacker
    • € Plats pas chers simples : Malina, Tena 1
  • Où boire un verre à Don Det ?
    • Cocktails : 4000 Islands
    • Fruit shake au coucher du soleil : Seng Thavan 1
    • Fruits shake bons et pas cher : Tena 1
  • Comment circuler aux 4000 îles ?
    • Les distances n’étant pas très grandes tout se fait à pied (au sein de la même île) ou à vélo (pour rejoindre l’autre île). Location de vélo partout sur l’île.
    • Pour rejoindre Champasak, en plus des 60 000 kips du ticket de bus, prévoir le trajet en bateau en plus à 20 000 kips par bateau.
    • Pour rejoindre Pakse, le bus y va direct pour 60 000 kips.
  • Envie de piscine aux 4000 îles ?
    • Plusieurs hôtels (2 à Don Det et 1 à Don Khône) ouvrent leur piscine aux extérieurs pour 30 000 à 40 000 kips.
  • Combien ça coûte aux 4000 îles ?
    • Pour 4 jours, nous en avons eu pour 26€ par jour pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Don Det). Pour info : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local, on ne boit qu’un shake/bière par jour par personne et on ne se prive pas sur les visites.
    • Détail par dépense : voir tout en bas de l’article
  • Où retirer de l’argent aux 4000 îles ?  Quelles banques prennent le moins de frais ?
    • Il n’y a pas d’ATM aux 4000 îles. Il faut retirer à l’ATM avant d’embarquer pour les îles dans la rue qui mène vers l’embarcadère (5 min de marche environ du port)
    • Les banques BCEL, LDB et Lao Viet bank prennent 20 000 kips de frais jusqu’à 1 500 000 kips. Les autres prennent plus.
    • Certains lieux (hôtels, resto) proposent des services de retraits mais ce n’est pas idéal.
    • Possibilité de changer de la monnaie partout à Don Det.
  • Autres conseils :
    • Tenue pour se baigner au Laos : maillot de bain proscrit pour les filles afin d’éviter de choquer les locaux -> short / T-shirt.

Comment venir aux 4000 îles ?

A venir

Comment rejoindre le Laos depuis le Cambodge ? Notre histoire, le trajet Cambodge Laos… passage de la frontière terrestre Cambodge Laos…
Un tuk tuk devait venir nous chercher à l’hôtel à 6h30. Au bout de 15 min on s’inquiète alors le patron de l’hôtel appelle gentillement la compagnie de bus. Au final le tuk tuk arrive à 7h40… et nous dépose dans un hôtel 10 min après, part et nous dit d’attendre le van ici… On nage un peu en plein délire là !
8h, le van arrive ouf ! Pas d’autre touriste en vue ça sent pas bon… nous sommes 4 dans le van : un local, le chauffeur et nous… En général, un van vide ça veut dire qu’il va s’arrêter partout pour se remplir…
On part 10 min plus tard après une embrouille entre une voiture et notre chauffeur (qui ne parle pas anglais)… on n’a rien compris. 10 min plus tard la précédente voiture nous avait suivie et se réembrouille avec le chauffeur… On n’est pas arrivés…
20 min plus tard on récupère au final deux allemands. Ouf on n’est pas les seuls touristes !
11h30 on s’arrête enfin pour aller aux toilettes ! Entre temps le chauffeur s’est arrêté plusieurs fois pour prendre et laisser des locaux. Le trajet commence à être long… en plus des arrêts qui nous font perdre du temps, le chauffeur a coupé la clim alors qu’il fait 35 degrés dehors…
14h on s’arrête enfin pour manger dans un resto bof bof mais pas très cher : 2$ le fried rice légumes œuf.
15h on monte dans un nouveau van minable (il n’y a pas d’autre mot). On est très serrés et toujours pas de clim. Mais dans quel état on va arriver ? Si on arrive… Le chauffeur s’arrête partout pour prendre ou déposer des gens où des colis. On a même fait demi tour une fois parce qu’il avait oublié de déposer un colis…
16h par une pluie battante le chauffeur nous laisse (les touristes) dans un boui boui avant le poste frontière et nous dit juste « attendez-la », et s’en va…
On se dit « on attend quoi au juste ? »…En fait, ils attendaient juste qu’on consomme… Un monsieur parlant approximativement anglais fini par nous répondre qu’il doit checker nos billets de bus et qu’ensuite on peut partir…
Et c’est sous la pluie battante que nous voilà partis à pied avec nos sacs à dos pour rejoindre le poste de frontière à 5 min de marche.
Déjà à l’arrivée ça pue… On nous hurle dessus pour nous « indiquer » quoi faire. Au début ça se passe bien jusqu’à ce qu’ils nous demandent 2$ / personne pour le tampon (sans lequel on ne peut pas sortir du pays). Et là c’est le début du drame parce qu’on refuse (hors de question de payer la corruption). On leur dit que ce n’est pas légal, que c’est de la corruption et qu’on ne paiera jamais. Ils s’énervent nous rendez nos passeports… sans tampon… C’est le début du sketch… Les 2 allemands attendent de voir si on arrive à passer. On est fermes et on ne les lâche pas. Quentin (qui avait lu que cette technique fonctionnait sur un blog) fini par se mettre à chanter « hello people I want my stamp » non stop. Ça les a rendu fou (pas qu’eux d’ailleurs !). On a bien cru que l’un d’entre eux allait le frapper. Et seulement 20 min plus tard (on a lu plutôt 1h sur les blogs) on avait tous nos tampons ! Et on n’a pas cédé à la corruption.
On continue… Après 5 nouvelles minutes de marche, cette fois on rejoint le poste frontière du Laos. On rempli les 2 formulaires pour le visa, on paie 30$ et ils le font, tout se passe bien jusque là. Ensuite c’est au deuxième guichet que ça se gâte ! Ca recommence : après avoir tout tamponné dans nos passeport on nous demande 2$ par personne de frais administratifs ! Haha la blague !
Notre troisième van de la journée arrive et on lui annonce qu’il doit attendre parce qu’on ne compte payer. Il semble très surpris. On a entendu dire que les locaux et la plupart des touristes paient. Au final il met la musique et s’allonge en nous attendant ! On l’aime déjà !
On nous a raconté pas mal d’histoire qui racontent que les bus / van partent sans les touristes qui trainent au poste frontière…
Les allemands ont essayé de négocier ferme on montrant leur carte de… Police mais rien n’y a fait. Les douaniers ont ensuite prétexté qu’il était tard et qu’on devait payer à cause de ça… donc… à votre avis on a fait quoi ?Eh bien on a du supporter à nouveau la chanson de Quentin ! Ils ont tenu seulement 5 minutes ! Pour ne pas perdre la face ils nous ont fait la morale comme quoi il fallait respecter les lois du Laos…
17h, on aura mis 1h juste pour passer la frontière.
30 min de van plus tard nous voici à l’embarcadère (Nakasang bus station). On a bien pensé à retirer des Kip (monnaie du Laos) en arrivant au port (ATM à 5 bonnes minutes à pied de l’embarcadère) avant de prendre le bateau pour rejoindre l’île de Don Det car il n’y a pas de distributeur sur l’île.
18h, 5 minutes de bateau plus tard, nous voici ENFIN arrivés ! Sacrée journée !

Notre séjour aux 4000 îles

Jour 1 : détente à Don Det

Comme on vous l’a dit ici c’est l’empire du chill alors on fait quoi pour notre 1er jour ? On se repose !!! On a passé la journée à lire, faire le blog et en fin de journée on a admiré le coucher du soleil sur le Mékong un banana shake à la main au restaurant Seng Thavan 1. Bonheur quand tu nous tiens !

Coucher du soleil à Don Det

Le soir nous avons dîné dans un super bon resto indien : Jasmin. Visiblement il est assez réputé. Il ne paie pas de mine mais on a très bien mangé. Et pour une fois les nans au fromage sont bons !

Jour 2 : balade à Don Khône

Le deuxième jour on se fait réveiller tôt par les coqs. Je ne vais pas l’écrire dans tous les articles mais c’est un truc de fou ces coqs au Laos ! Il y en a partout (sauf à Vientiane haha)… Ils ont ruiné toutes nos grâces mat ! Quitte à être réveillés autant en profiter ! Oui oui je sais l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ! On trouve des vélos sur le chemin en marchant vers Don Khône en bord de Mékong. Il y a des locations de vélos partout vu que la plupart des touristes circulent comme ça. C’est parti direction Don Khône. La balade est vraiment très sympa, on longe la côte de Don Det (superbe vue sur le Mékong). La route est facile : c’est tout plat, un peu accidentée à certains endroits mais ça va. Il faut juste faire attention à ne pas écraser des poulets au passage !

Vue sur le Mékong

Une fois le pont de Don Khône passé (très belle vue depuis le pont !), on se dirige vers le nord de l’île (à gauche quand on vient de Don Det). A l’aller on est passé par le sentier qui longe la côte. On était seuls c’était génial !

Vue depuis le pont

A mi chemin entre le pont et les cascades du nord on a vu un chemin de terre qui descendait vers le fleuve. A votre avis on a fait quoi ? Eh oui trop curieux on est allé voir ! Et bien on a bien fait ! Des buffles se baignaient tranquillou tout proche de nous.

Petite baignade 🙂
Mékong

Un peu plus loin juste avant d’arriver aux cascades, on a vu 2 buffles adultes et 1 bébé. Ils étaient dans l’eau à seulement 1 mètre de nous… on n’a pas fait les fiers.

Ne nous regarde pas comme ça !

Ca y est on arrive enfin aux cascades ! Nous avons d’abord vu la cascade de khane paksy (sur la gauche), sympa mais pas extraordinaire. Puis nous avons traversé le pont suspendu (pas très stable !) pour rejoindre la cascade Tad Khone Pa Soi. Magnifique ! Il faut se perdre dans les sentiers. Tous les sentiers mènent à … Ro… heu à la cascade. Ca nous a d’ailleurs permis de découvrir une petite plage où on s’est baigné. Attention il ne faut pas aller trop loin on peut vite se faire emporter par le courant !

Vue du pont suspendu
cascade Tad Khone Pa Soi

Autant vous dire qu’avec tout ce sport on mourrait de faim ! On a décidé de couper par le chemin qui passe au milieu de l’île au lieu de longer à nouveau la côté. Bon ce n’est pas le meilleur chemin au final il y a beaucoup de cailloux c’est assez chi… enfin voilà vous m’avez comprise !

On a mangé dans un restaurant près du pont au bord de l’eau. La vue était parfaite, le repas bon mais c’était plus cher qu’à Don Det.

Ensuite nous avons rejoint le parc naturel des cascades Somphamit et Li Phi. Si ce matin c’était gratuit cette fois c’est payant ! On a hésité à y aller (radins ?) mais ça vaut vraiment le coup ! Les cascades sont très belles et impressionnantes. Pour les plus motivés on peut même faire de la tyrolienne.

parc naturel des cascades Somphamit et Li Phi
parc naturel des cascades Somphamit et Li Phi

A la fin de la balade il y a une petite plage très agréable. Encore une fois il faut rester au bord car le courant est très fort (et il y a parfois des courants changeants). Petite pause rafraichissement après cette longue journée (oui oui l’eau est plutôt fraiche !).
On a aussi rencontré des français qui finissaient de Laos et nous ont donné pas mal de conseils. Il y a énormément de français au Laos (en tour d’Asie, du monde et un peu vacances).
Après avoir vu le début du coucher du soleil on a filé vers Don Det pour éviter de rentrer de nuit. La lumière était superbe… comment ne pas planer dans cet endroit ?!

Coucher du soleil à Don Khône

On est tellement bien à Don Det qu’on a décidé de prendre une nuit supplémentaire ! Nous avions payés 8,50€ la nuit sur Agoda. On s’était renseigné et les hôtels autour (en direct) c’était 5€ donc on s’était dit qu’on changeait d’hôtel. Par hasard on demande combien c’est pour une nuit en plus et là elle nous dit « 5€ » ! Wahou donc en fait on ne va plus du tout prendre les hôtels en ligne ! Ce sera donc la première et dernière fois du mois au Laos !

Jour 3 : balade à Don Khône

Rebelotte on repart à vélo visiter Don Khône. On prend le sentier qui mène vers la plage Bo Hu d’où partent les bateaux pour aller voir les dauphins d’eau douce. Sur le chemin on s’est arrêtés à une cascade moins extraordinaire que la veille mais ça valait quand même la petite pause.

Arrivés sur la plage, nous qui pensions nous détendre sur la plage et nous baigner, c’est râpé… nous sommes un peu déçus, le bord de l’eau est rempli de bateaux. On nous a même déconseillé de nous baigner à cause du verre probable dans l’eau… En cas de baignade tongs obligatoires. Bon verre dans l’eau… bateau polluants bof bof on est un peu deg… On voulait voir les dauphins on avait même négocié le bateau à 70 000 kips mais personne ne va les voir et on nous a dit que c’était un peu en mode traque des dauphins. On passe notre tour.

A côté de la plage de Bo Hu

On a quand même très envie de nous baigner alors on se souvient qu’il y a une plage privée au sud de Don Det. On y va ! 2 options soit prendre à boire (bien sur c’est bcp plus cher qu’ailleurs) soit payer une entrée à 10 000 kips.
On a pris 2 shakes pour 15 000 kips chacun. 
La plage est sympa et c’est calme mais l’eau avait l’air un peu crado du coup on a juste trempé les jambes et on a lu pour le reste de la fin d’après-midi.
Autre option qu’on n’a pas faite : se baigner dans la piscine de l’hôtel Éden sur Don Khone près du pont. Sur Don Det c’est 40 000 kips dans 2 hôtels près de la plage ou partent les ferrys.

On est ensuite allés voir un dernier coucher de soleil.

Coucher du soleil sur le Mékong

Pour notre dernière soirée on a mangé « the best curry ever » au Kea Backpackers ! Quand on a lu les commentaires Trip Advisor on s’est dit « ouai ça va ils en font des caisses ». Et ben franchement le curry de poisson est vraiment délicieux !

Combien ça coûte aux 4000 îles ?

  • Pour 4 jours, nous en avons eu pour 26€ par jour pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Don Det) contre 29€ en moyenne tout compris au Laos. Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local, on ne boit qu’un shake/bière par jour par personne et on ne se prive pas sur les visites.
  • Bouteille d’eau petite 3000 kips (0,30€) / grande 5000 kips (0,50€)
  • Grande bouteille de bière : 10 000 kips (1€)
  • Fruit shake : 5 à 10 000 kips (0,50€ à 1€)
  • Plat : fried rice 10 000 kips (1€) – curry 25 000 (2,50€)
  • Hotel : Malina Guesthouse chambre double sdb privée eau chaude 50 000 kips (en direct) 5€ / pas très propre, bien placé mais pas au bord de l’eau. Il y a surement meilleur rapport qualité-prix avec vue Mékong
  • Location vélo pour une journée : 10 000 kips (1€)
  • Entrée parc naturel Don Khône : 35 000 kips (3,50€)
  • Entrée piscine hôtels chics : 30 000 à 40 000 kips (3-4€)
  • Lessive : 8000 kips (1€) / kg.
  • Bus + bateau Siem Reap – 4000 îles Laos : 22$ / pers
  • Bateau + bus Don Det – Champasak : 60 000 kips (6€) / pers

Au revoir les 4000 îles, bonjour Champasak

Nous avons vraiment adoré les 4000 îles et on aurait pu y rester encore un moment ! Malheureusement il est temps de dire au revoir et de partir vers à nouvelles aventures à Champassak.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?
Si vous avez des questions sur les 4000 îles, le Laos ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire