• Menu
  • Menu

Phnom Penh

Accueil » Cambodge » Phnom Penh

Pourquoi aller à Phnom Penh ?

Phnom Penh, surnommée « la perle d’Asie », est la capitale du Cambodge. Malgré son statut de capitale et la circulation incessante de scooters, cette ville, où il fait bon vivre, ressemble plus à une ville de taille moyenne. On peut y visiter de nombreux monuments et notamment le fameux Palais Royal ou encore profiter d’une balade au bord du Mékong / Tonlé Sap.

Que faire à Phnom Penh ?

  • Deux jours suffisent en étant organisés :
    • Jour 1 : Palais Royal, musée national, balade le long de l’eau, Wat Ounalom et Wat Phnom, Phsar Thmei (marché), Phsar Reatrey (marché de nuit)
    • Jour 2 : monument de l’indépendance, marché russe, musées et sites témoins des Khmers rouges : Tuol Sleng (musée du génocide), Choeung Ek, Killing Fields
    • Pour un 3è jour éventuellement vous pouvez prendre plus votre temps sur les jours 1 & 2 ou aller sur l’île de Koh Dach
    • Plus de détails sur notre parcours plus bas.

Conseils pour Phnom Penh

  • Où dormir à Phnom Penh ?
    • Près du Palais Royal (proche des sites touristiques et animations / restaurants)
  • Où manger à Phnom Penh ?
    • € marché de nuit
    • € Yi Yi Baykordot
    • €€ Cousin’s burger & coffee
    • €€ Friends The Restaurant
  • Comment circuler à Phnom Penh ?
    • La ville étant très grande, il est compliqué de tout faire à pied
    • A pied : centre historique (Palais Royal, bord de l’eau)
    • En tuk tuk grab : hors centre historique (musée du génocide, killing fields)
    • Conseil : télécharger l’appli Grab (Uber local) – trajets 2 à 3 fois moins chers qu’avec les tuk tuks dans la rue. Ça vaut le coup d’acheter une carte SIM locale juste pour ça.
  • Combien ça coûte à Phnom Penh ?
    • Pour 3 jours, nous en avons eu pour 47€ par jour pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Phnom Penh). Pour info : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local, on ne boit qu’un shake/bière par jour par personne et on ne se prive pas sur les visites.
    • Détail par dépense : voir tout en bas de l’article
  • Argent à Phnom Penh- Où retirer de l’argent à Phnom Penh ? ATM ? Quelles banques prennent le moins de frais ?
    • Au Cambodge on paie en dollar et en riel (monnaie cambodgienne). Le taux de change est fixe et accepté par tout le monde : 1$ pour 4000R. En général on paie en dollar et on nous rend la petite monnaie (sous 1$ en riel).
    • Auparavant certaines banques ne prenaient pas de frais (MayBank) mais malheureusement c’est fini 🙁
    • La plupart des banques prennent 4/5$ de frais pour un retrait max de 500$
    • On a retiré à la Bred (Visa seulement) qui prenait 4$ de frais pour 500$ retiré
    • Taux de change en euro pendant notre séjour : 1€ = 4683R et 1€ = 1,14$
  • Autres conseils
    • Visiter le Palais Royal avant sa fermeture à 11h (prévoir 1h30 de visite). T-shirt et pantalon obligatoires. Pas de débardeur ou short.
    • Pour la carte sim, on a choisi l’opérateur Smart qui n’est pas le moins cher mais il a très bien fonctionné. Cela nous a coûté 10$ à l’aéroport pour 10 min d’appels locaux et 6 Go internet.

Comment venir à Phnom Penh ?

  • Depuis l’étranger :
    • Si vous voulez ne pas perdre de temps lors d’un séjour au Cambodge, le mieux est de prévoir d’atterrir à Phnom Penh et repartir de Siem Reap (ou l’inverse). Cela devrait vous coûter autour de 800€ depuis Paris.
    • L’aller-retour en avion Paris – Phnom Penh vous coûtera autour de 550€
  • Depuis Siem Reap :
    • Bus de 6h entre 9€ et 14€
    • Avion de 45min entre 55€ et 100€
  • Depuis Ho Chi Minh Ville (Vietnam) :
    • Bus de 6h entre 11€ et 15€
    • Avion de 55min autour de 55€

Depuis la Birmanie nous avons opté pour l’avion, la distance étant trop longue en bus ! Ça n’a cependant pas été de tout repos car nous avons fait un transfert à Bangkok (avec 2 compagnies aériennes différentes…). On a eu du retard sur le premier vol + dû passer les contrôles de la douane. Nous sommes arrivés 5 min avant l’embarquement devant la porte tout transpirants (en ayant dû doubler tout le monde à chaque étape !). C’était moins une ! Cécile en est tombé malade en arrivant à Phnom Penh (merci la clim !).
Une fois arrivés à l’aéroport, après avoir acheté une carte SIM locale, nous avons commandé un Grab (Uber Asiatique) pour seulement 14 100 R (3€) pour rejoindre le centre ville situé à 12km. Conseil si vous n’achetez pas de carte SIM : prendre le wifi gratuit du Burger King pour commander le Grab !

Notre séjour à Phnom Penh

Après une heure de tuk tuk pour rejoindre le centre ville de Phnom Penh nous n’avons qu’une hâte… nous poser à l’hôtel et ne rien faire !

Ce qui nous a surpris en arrivant à Phnom Penh :
– On sent une très grosse influence française (ancienne colonie). Dans les musées, boutiques, restaurants c’est souvent écrit en français.
– La ville est très développée mais même si c’est une capitale on se sent plutôt dans une grande ville de province. On a beaucoup aimé l’ambiance qui règne ici.
– Le fait que le Cambodge utilise deux monnaies, le Riel et le Dollar, est très déroutant.
– Nous trouvons que le Cambodge est assez cher par rapport au reste de l’Asie du Sud Est notamment les postes de dépenses nourriture et tourisme. (Hôtels tout à fait raisonnables). Voir en bas d’articles pour plus de détails.

Jour 1 : visites

Nous avons commencé notre découverte de Phnom Penh par la visite du centre ville.

Premier stop : le Phsar Thmei. Ce marché se dresse dans un édifice art déco de 1930. Il a une forme caractéristique composée d’un dôme et de quatre ailes : bijoux, vêtements, aliments et tant d’autres choses !

Le midi nous avons trouvé par hasard un restaurant local pas cher du tout et délicieux, Yi Yi Baykordot (voir sur maps me) : 3$ (2,60€) pour deux Lok Lak (spécialité locale : boeuf en sauce avec du riz et un oeuf).

On avait vraiment très chaud et en pleine digestion, nous en avons profité pour nous rafraichir dans un centre commercial, le exchange square mall. À notre plus grand bonheur il y avait un supermarché pour expatriés français ! Il y avait de nombreux produits français (fromages, charcuterie, chocolat,…), on aurait tout acheté mais on a juste dévoré des yeux !

Ensuite, nous avons rejoint le Wat Phnom (1$ ou 0,90€/ pers), joli temple en haut d’une colline dans un parc. Nous avons beaucoup aimé l’intérieur du temple. Les peintures sont superbes.

Wat Phnom

Sur le chemin pour rejoindre le Tonlé Sap (fleuve qui passe à Phnom Penh) nous avons vu des locaux jouer au volley. C’était vraiment très amusant, ils étaient surexcités. Le match devait être important !

Nous nous sommes baladés au bord du Tonlé Sap. À notre grande surprise il y avait une animation débordante ! Des dizaines de pirogues menées par des dizaines d’hommes et femmes faisaient la course. Nous avons ensuite appris que c’était une tradition lors de la fête de l’eau. C’est une fête qui dure 3 jours en Asie du Sud Est en novembre. Elle est connue notamment à Chiang Mai en Thaïlande pour les milliers de lampions qui s’envolent dans les airs.

Course de pirogue fête de l’eau

Étape suivante, le temple Wat Ounalom. Honnêtement on n’a pas trouvé ça très bien. On passait devant donc ça va mais ce n’est pas le temple de l’année. 

En nous baladant on a vu une librairie. Curieux nous sommes allés voir. On a trouvé des guides touristiques en français parfaitement imprimés (en noir et blanc) et reliés ! Pas la peine de vous dire que ce n’était pas des originaux validés par les éditeurs :). On a opté pour un Lonely Planet du Cambodge pour seulement 5$ ! On nous en avait parlé mais nous n’en avions pas encore vu en Asie.

Dans l’après-midi, la chaleur a eu raison de nous, nous avons pris une bière pour seulement 0,50$ (0,45€) ! Après 2h de détente en terrasse on a opté pour un massage Khmer pour 7$ (6€) l’heure. Bon on vous recommande pas l’endroit où nous sommes allés. Les deux masseuses ont passé leur temps à discuter à voix haute et l’une a même téléphoné plusieurs fois… pratique de masser à une main…

Pas de chance, pour la fête de l’eau le feu d’artifice a été tiré pendant le massage… tant pis on ira demain ! Nous sommes sortis après 1h de détente et la ville avait complètement changé. Des milliers de personnes se promenaient dans les rues du centre au bord de l’eau ! Nous avons beaucoup aimé cette ambiance festive. Sur l’eau, des bateaux étaient décorés de panneaux lumineux c’était très beau.

Bateau lumineux fête de l’eau

Jour 2  : visites

Nous avons commencé la journée par le musée national du Cambodge. Ce musée renferme la plus belle collection du monde de sculptures Khmer. Le bâtiment, traditionnel, construit autour d’un jardin est très beau. Nous avons aimé mais nous trouvons que 10$ pour une exposition de cette taille c’est vraiment excessif (surtout pour l’Asie du Sud-Est).

Musée national du Cambodge
Musée national du Cambodge

Ensuite, nous avons pris un tuk tuk direction le monument de l’indépendance. Ce monument est inspiré de la tour centrale d’Angkor Wat et commémore la fin du protectorat français.

Monument de l’indépendance

Ensuite nous avons mangé un Amok de poisson. C’est une des spécialité du Cambodge. Un sorte de curry de poisson avec de riz. C’est très bon quand il est bien fait !

Le deuxième tuk tuk de la journée, nous a déposé au musée du génocide (5 $/4,40€). Cet ancien lycée a été converti en centre de détention et de torture par les Khmer rouges. C’est un témoignage bouleversant et glaçant des atrocités commises par les Khmers rouges. Nous avons beaucoup aimé même si c’était vraiment dur. C’est important de se souvenir de cela et de visiter pour ne jamais oublier. Nous ne vous expliquerons pas l’histoire des Khmer rouges pour éviter toute erreur ou raccourci, le mieux étant de regarder sur internet.

Musée du génocide

Enfin pour clore la journée de visites nous sommes allés au marché russe. Pourquoi ce nom ? Parce qu’on voit pas grand chose de russe à l’intérieur 🙂 En fait, les expatriés soviétiques y faisaient leurs courses dans les années 1980… voilà tout s’explique ! Nous avons bien aimé ce marché, sorte de fourre tout, souvenirs, vêtements, bijoux…

La nuit tombée cette fois on ne rate pas le feu d’artifice ! On avait repéré la veille une tribune VIP où il était écrit « foreigners only ». On a dit bon on est bien des étrangers allez on tente on n’a rien à perdre. Et bien on a vraiment bien fait ! On était super bien placés pour voir le feu d’artifice. Ensuite nous sommes restés un peu pour voir les bateaux lumineux, que nous avions déjà vu la veille, glisser le long de l’eau. 

Feu d’artifice de la fête de l’eau

Jour 3 : Palais Royal et départ Kampot

Troisième et dernière journée avant de quitter Phnom Penh. Nous avons gardé la matinée pour visiter le Palais Royal (10$/8,80€). En arrivant à 10h on nous annonce une fermeture à 11h… nous sommes restés une demie journée de plus juste pour ça… bon au final on l’a fait un peu au pas de course en une heure mais ça allait. Le Palais Royal est la résidence du roi actuel. Nous ne visitons donc pas tous les bâtiments. Les deux principales attractions sont la salle du trône et la pagode d’argent. Cette dernière possède un sol formé de 5000 dalles d’argent pesant chacune 1 kg ! Tout autour de l’enceinte du deuxième bloc de bâtiment on peut admirer de superbes fresques sur les murs.

Palais Royal : salle du trône
Palais Royal
Palais Royal
Palais Royal : fresques

Combien ça coûte à Phnom Penh ?

  • Pour 3 jours, nous en avons eu pour 47€ par jour pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Phnom Penh) contre 44€ en moyenne tout compris au Cambodge. Pour info : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local, on ne boit qu’un shake/bière par jour par personne et on ne se prive pas sur les visites.
  • Bouteille d’eau 50cl : 0,25$
  • 1/2 pression bière : 0,50$
  • Plat : 3-5$
  • Hotel Longlin Guesthouse chambre double sans fenêtre, ventilateur, salle de bain privée : 7$ / nuit. On ne recommande pas c’était franchement cracra mais très bien placé
  • Entrée Wat Phnom : 1$
  • Entrée musée national du Cambodge : 10$
  • Entrée Palais Royal : 10$
  • Entrée musée du génocide : 5$
  • Massage Khmer 1h : 7$
  • Carte SIM 1 mois – 10 min appel + 6 Go : 10$
  • Taxi aéroport – centre : Grab tuk tuk 3,5$ / tuk tuk direct 9$ / taxi 12$
  • Bus Phnom Penh – Kampot : 6$

Pour la suite de nos aventures, c’est à Kampot que ça se passe. On vous raconte notre séjour dans cette ville connue dans le monde pour son poivre.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?
Si vous avez des questions sur Phnom Penh, le Cambodge ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer ce blog.

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires