• Menu
  • Menu
santa cruz

Visiter Santa Cruz de la Sierra en 1 jour

Accueil » Bolivie » Visiter Santa Cruz de la Sierra en 1 jour

Pourquoi visiter Santa Cruz de la Sierra en Bolivie ?

Santa Cruz (de la Sierra) est la capitale économique et la ville la plus peuplée de la Bolivie. Elle est étonnamment construite en cercles concentriques et s’étend assez loin. Mais un touriste ne ressent pas cela puisque il se contente de visiter l’intérieur de la première couronne, la vieille ville. C’est ici que sont les visites, restaurants,… La place principale et la cathédrale en brique sont les principaux centres d’intérêt, ce qui ne fait pas de Santa Cruz une étape incontournable à visiter.

Quand visiter Santa Cruz de la Sierra ?

  • Bien tout l’année
  • Avril – octobre : meilleure période

Que faire à Santa Cruz de la Sierra en Bolivie ?

Visiter Santa Cruz de la Sierra en 1 jour :

  • Balade dans le centre ville
  • Parc Rinconada

Où dormir à Santa Cruz de la Sierra ?

  • L’idéal est de dormir dans le centre de Santa Cruz, proche de la place centrale.
  • On a dormi à l’hôtel Residencial Ikandire II. Rapport qualité prix imbattable (45 B la chambre lits jumeaux sdb commune).

Où manger à Santa Cruz de la Sierra ?

  • Manger pas cher :
    • Marché
    • Restaurants à 10-15 B
  • Tester les spécialités de Santa Cruz
    • Churrasqueria : restaurant de viande au barbecue
    • Cuñape : Yuka et fromage au barbecue
  • Pour l’eau et les snacks, il y a des supermarchés dans le centre ville (beaucoup moins chers que les supérettes) : Fidalga et Hipermaxi.

Comment se déplacer à Santa Cruz de la Sierra ?

  • Le centre n’est pas très grand, tout se fait à pied (ou en micro).
  • Pour rejoindre le nouveau terminal de bus ou l’ancien terminal pour aller à Samaipata, les micros (bus) sont très pratiques et bon marché (2 B / pers). Ils passent partout. Les numéros et destinations sont écrits sur le pare-brise.
  • Depuis l’aéroport : bus ou Uber (moins cher que les taxis).

Combien ça coûte à Santa Cruz de la Sierra ?

  • Pour 4 jours, nous en avons eu pour 24,23€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Santa Cruz). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Santa Cruz de la Sierra ?

  • On recommande de retirer aux banques Banco Union (seulement Visa), Banco Bisa, BCP ou Mercantil Santa Cruz qui ne prennent pas de frais.
  • Il y en a plusieurs au centre ville.
  • Taux de change en septembre 2019 : 1€ = 7,75 B

Comment venir à Santa Cruz de la Sierra ?

Depuis Cochabamba

  • Bus avec la compagnie El Dorado.
  • 11h30 de bus pour 40 B la place (négociée) +2,50 B / personne de taxe de gare routière à Cochabamba.
  • Autre compagnie : Trans Copacabana, San Francisco et bien d’autres.

Depuis La Paz

  • Bus de nuit de 17h.
  • Compagnies : nombreuses, se renseigner au terminal.
  • Avion : 2 aéroports – international et domestique, compagnies BoA, Amaszonas, TAM, Ecojet,…

Notre visite de Santa Cruz de la Sierra en 3 jours :

Depuis Cochabamba, en bus de jour, on devait arriver à 21h. Comme souvent, ça c’est la théorie… On est arrivé à minuit à la gare de Santa Cruz… Autant vous dire, on en avait ras le bol ! Heureusement qu’il y a Uber parce que les taxis ne se privent pas pour augmenter les prix. Et coup de bol, notre hôtel est ouvert 24/24.

On pensait, vu le prix de 45 B la nuit, être dans un hôtel miteux mais pas du tout. Franchement pour le prix, on est très bien (hôtel Residencial Ikandire II).

Jour 1 : check des transports

Aujourd’hui c’est dimanche et tout est fermé… alors soit c’est parce que c’est dimanche soit c’est férié mais c’est fou, dans aucune ville on n’a vu ça. À part la place principale et le marché, tout est désert.

Quentin va mieux, il rêve d’un « kiff culinaire », alors on va manger à Burger King ! C’est vrai que ça fait plaisir.

Infos trufi Samaipata

On prend un micro (bus) direction l’ex Terminal puis on marche quelques blocs pour arriver à la compagnie qui gère les départs à Samaipata (Empressa Samaipata sur maps.me). En fait, on pensait que ce seraient des bus mais non, ce sont des voitures ou mini vans qui partent une fois remplis au moins avec 5 personnes pour 30 B / personne. On y retournera demain pour aller à Samaipata en espérant ne pas trop attendre les 3 autres personnes.

Infos bus Sao Paulo

Après Santa Cruz, on part de Bolivie pour rejoindre le Brésil. Comme le trajet en bus n’est pas beaucoup fait par les touristes, on ne trouve pas d’infos sur internet. On prend donc un micro qui nous emmène à la station de bus. Là-bas, il y a deux comptoirs principaux, La Preferida et Andorinha / Cruceña. Ce n’est pas si simple à comprendre mais on finit par y arriver ! Pour plus d’infos, voir l’article sur le passage de la frontière.

Jour 2 : départ pour Samaipata

Notre hôtel n’étant pas sur les lignes de micros allant à l’ex terminal, c’était un peu la galère pour trouver où en prendre un. Mais c’est vrai qu’une fois qu’on est dedans, c’est super pratique.

On arrive au comptoir pour le départ à Samaipata à 6h30 et il y a déjà deux personnes qui attendent. La voiture ne part pas à moins de 5 personnes.Top, une personne, ça ne devrait pas être long à trouver. Et si… on a attendu jusqu’à 8h pour remplir la voiture (3 personnes sont arrivées d’un coup). On est vraiment entassé dans une voiture break, c’est pas super agréable, 3 devant, 3 au milieu, 2 au fond… Heureusement, ça ne dure que 2h30.

On passe deux jours à Samaipata puis on revient à Santa Cruz.

Jour 3 : retour de Samaipata

Retour de Samaipata

On revient de Samaipata à 14h. Oh surprise, on n’arrive pas à l’ex terminal mais un peu plus loin. On n’a pas fait attention, c’était une autre compagnie : El fuerte. Au final ce n’est pas si grave, il y a des micros pas loin et celui qu’on a pris nous a déposé à 10 minutes à pied de l’hôtel.

Pour cette fin de journée, on se repose.

Dîner dans une churrasqueiria

Le soir, on sort tout de même pour aller manger. Près de notre hôtel, il y a beaucoup de churrasqueiria, une spécialité de Santa Cruz. Le concept : de la viande au barbecue. On a pris le plat traditionnel pour deux pour tester. Il y a de tout et en grande quantité, les classiques poulet ou bœuf ça va, mais les tripes… En accompagnement, il y a un buffet à volonté.

churrasqueiria Santa Cruz
On l’avoue, la partie tripes, on a laissé… (mais on a goûté !)

Jour 4 : visite de Santa Cruz

Aujourd’hui, on visite pour de bon Santa Cruz. On vous avoue, il n’y a pas grand chose à visiter, mais le centre ville est plutôt agréable.

Avion Pirata

À côté de notre hôtel, à la limite du centre, un avion est exposé. On pensait à un faux mais non, cet avion de contrebande a dû atterrir d’urgence à la limite de la ville à l’époque !

Avion Pirata Santa Cruz
Avion Pirata

Marché Los Pozos

Non loin, plusieurs bâtiments rassemblent le marché Los Pozos. C’est un immense marché, le plus grand de ville et on y trouve de tout. Ce qui nous a surpris aussi, parce qu’on ne savait pas, c’est qu’on y rencontre la population Mennonite. C’est une communauté similaire aux Amishes.

Museo de historia regional

Prix : gratuit

Cette belle maison coloniale avec patio regroupe la collection du musée d’histoire. Au rez-de-chaussée, on découvre une exposition sur les missions jésuites. À l’étage, des poteries et tableaux de l’évolution de Santa Cruz sont exposés. C’est sympa mais on ne paierait pas pour le visiter.

Museo de historia regional Santa Cruz
Patio Museo de historia regional

Plaza 24 de Septiembre

La place centrale de Santa Cruz est une des plus jolies places de la Bolivie. Elle est bordée de jolie maisons coloniales et la cathédrale. Ambiance détendue, les locaux s’y retrouvent pour discuter sur un banc ou jouer aux échecs.

Plaza 24 de Septiembre Santa Cruz
Plaza 24 de Septiembre
Maison coloniale Santa Cruz
Maison coloniale
Plaza 24 de Septiembre Santa Cruz
Ils ont l’air bien concentré !

Cathédrale

Prix : gratuit

Très originale pour l’Amérique latine, la cathédrale de Santa Cruz, du 19è siècle est en brique. Il est possible de monter au mirador pour 3 B.

Cathédrale Santa Cruz
Cathédrale
Cathédrale Santa Cruz
Intérieur de la cathédrale

Casa municipale de cultura

Prix : gratuit

Ce lieu, qui est également l’office de tourisme, expose des tableaux et photos.

Casa municipale de cultura Santa Cruz
Casa municipale de cultura
Casa municipale de cultura Santa Cruz
Exposition temporaire

Clinique

Quentin se sentait faible, après avoir pris sa tension, il avait 9… Un peu bas… On a donc filé à la clinique Niños Jesus pour consulter un médecin. Analyses de sang, urines et sels faites, on obtient les résultats le lendemain. Le verdict est tombé, ça fait 2 semaines qu’il se traîne une intoxication alimentaire (salmonelle). Notre conseil : ne pas hésiter à consulter et prendre une assurance voyage. Nous avons Chapka et c’est la troisième fois qu’on s’en sert… On a tout de même dépensé plus de 200€.

Churrasqueiria

On a laissé tomber les tripes cette fois et on a pris juste une bonne brochette poulet bœuf !

Jour 5 : excursion city tour et parc Rinconada

On voulait aller aux missions jésuites mais avec les feux en Amazonie et pas beaucoup de touristes pour partager les tours, on a prévu un city tour avec l’agence Misional Tours.

Misional Tours
Prix : 45$ / personne en tour privé

Diana notre guide et Josélo notre chauffeur viennent nous chercher à l’hôtel à 14h30 pour un tour d’une durée de 3h.

Place centrale

On passe un moment sur la place centrale. Diana nous explique l’histoire de la ville et des bâtiments, c’est très intéressant.

Parc Rinconada

Prix : 60 B inclus dans le prix du tour

On prend ensuite la voiture pour rejoindre le magnifique parc tropical Rinconada. Le parc n’est malheureusement pas accessible en transports en commun.

Ce parc est vraiment très agréable pour se balader. Pour 120 B, on peut même se baigner dans les piscines.

Parc Rinconada Santa Cruz
Parc Rinconada
Parc Rinconada Santa Cruz
Mais qu’il est beau…
Parc Rinconada Santa Cruz
Envie d’un plouf ? Nous, ça nous tentait beaucoup !

Goûter aux cabanes au bord du rio

Après une bonne balade reposante, on va prendre le goûter dans les cabanes au bord du rio. Dans le tour, le goûter est inclus. On rejoint un lieu très prisé par les habitants de Santa Cruz, une ribambelle de cabanes où on peut manger des cuñapes et autres spécialités et boire un verre. Les cuñapes (gâteau salé au yuka-fromage) sont délicieux !

cabanes au bord du rio Santa Cruz
On vous l’assure, c’est très bon !

Gare routière direction Sao Paulo

Diana et Josélo nous déposent à la gare routière pour clôturer notre beau séjour en Bolivie. Il est temps de rejoindre le Brésil… en bus !

Autres choses à faire à Santa Cruz de la Sierra en Bolivie :

  • Manzana Uno
  • Museo de arte sacro
  • Museo de arte contemporáneo
  • Centro cultural Santa Cruz
  • Zoológico municipal
  • Parc Guembe

Conseils pour Santa Cruz de la Sierra :

  • Attention aux horaires des musées
  • Un local nous a dit qu’il existait une appli pour avoir les infos sur les micros. Ça s’appelle Moovit. On n’a pas eu l’occasion de s’en servir.

Notre avis sur Santa Cruz de la Sierra :

On a aimé le climat de Sant Cruz, surtout après la fraîcheur des villes de Bolivie en altitude. C’est idéal de commencer par cette ville lorsqu’on n’est pas encore habitué à l’altitude. On y mange bien, l’ambiance est détendue mais c’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de choses à visiter. Pour un court séjour, on recommande de ne pas trop s’attarder à Santa Cruz.

Combien ça coûte à Santa Cruz de la Sierra ?

Pour 4 jours, nous en avons eu pour 24,23€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Santa Cruz). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Visite Parc Rinconada : 60 B
  • Accès piscines parc Rinconada : 120 B
  • Fauteuil massant gare routière 2 min : 1 B (0,13€)
  • Hôtel residencial Ikandire II : 45 B : 6€
  • Menu restaurant local simple : 10 B (1,30€)
  • Bouteille de 2L d’eau : 5 B (0,70€)
  • Taxi fare routière – centre : 15-20 B (2-2,60€)
  • Micro (bus) trajet simple : 2 B (0,26€)
  • Trufi Santa Cruz – Samaipata : 30 B (4€)
  • Bus Cochabamba – Santa Cruz : 40 B (5,30€)
  • Taxe gare routière Cochabamba : 2,50 B (0,30€)
  • Bus Santa Cruz – Puerto Quijarro : 50 B (6,60€)
  • Taxe gare routière Santa Cruz : 3 B (0,40€)
  • Bus Puerto Quijarro – Sao Paulo : 550 B (72,40€)
  • Taxe gare routière Puerto Quijarro : 10 B (1,30€)

Au revoir Santa Cruz de la Sierra, bonjour Sao Paulo (Brésil)

  • On part de Santa Cruz à 20h en bus de nuit pour une arrivée à 5h30 à Puerto Quijarro (frontière brésilienne) avec la compagnie 15 De Abril.
  • 50 B la place en 2+1 leito (négociée)
  • +3 B / personne de taxe de gare routière à Santa Cruz.
  • Taxi pour rejoindre la frontière aller – retour : 20 B / personne.
  • Ensuite, on part de Puerto Quijarro à 13h30 en bus pour une arrivée le lendemain à 15h à Sao Paulo avec la compagnie Andorinha.
  • 550 B la place en 2+1 leito (négociée)
  • +10 B / personne de taxe de gare routière à Puerto Quijarro.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Si vous avez des questions sur Santa Cruz de la Sierra, la Bolivie ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *