• Menu
  • Menu
patio maison de la monnaie Potosi

Visiter Potosi la cité coloniale en 1 jour

Accueil » Bolivie » Visiter Potosi la cité coloniale en 1 jour

Pourquoi visiter Potosi ?

Inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco au même titre que Sucre, la ville de Potosi est perchée à 4090 m d’altitude, ce qui en fait la ville de plus de 100 000 habitants la plus haute du monde ! Aux abords de la ville, la montagne Cerro Rico est exploitée pour ses minerais d’argent notamment (mine qu’on peut visiter aujourd’hui). Elle a permis l’enrichissement de l’Espagne coloniale et l’essor de la ville. Le centre historique est doté de nombreux bâtiments à architecture coloniale. On ne peut manquer les maisons aux façades colorées et les bâtiments baroques. Outre une visite du centre à explorer les bâtiments coloniaux, la Maison de la Monnaie et le Couvent Santa Teresa offrent des visites guidées intéressantes.

Quand visiter Potosi ? 

  • Avril – octobre : meilleure période 

Que faire à Potosi ?

Visiter Potosi en 1 jour :

  • Maison de la monnaie (visite guidée 1h30)
  • Plaza 10 de Noviembre
  • Cathédrale
  • Torre de la Compania de Jesus
  • Convento museo de Santa Teresa (visite guidée entre 1h et 2h selon votre demande)
  • Iglesias de San Bernardo y de Jerusalen (extérieur)
  • Iglesia y museo de San Lorenzo de Carangas (extérieur)
  • Marché central
  • Iglesia de San Agustin (extérieur)
  • Iglesia de la Merced et mirador
  • Templo et mirador de San Francisco
  • Éventuellement visite de la mine

L’altitude un souci ? 

Potosi est à 4090 m d’altitude et quand on n’est pas encore habitué, on peut ressentir une gêne (mal à la tête, mal au ventre, vertiges, fatigue,…). On recommande de s’habituer progressivement en consacrant peut être un jour de repos avant. 

Solutions contre le MAM (mal aigu des montagnes) :
Coca : mate (thé), feuilles, bonbons 
Médicament : aspirine, diamox 

Où dormir à Potosi ? 

  • L’idéal est de dormir dans le centre de Potosi, proche de la place centrale.
  • On a dormi à l’Hostal Compania de Jesus, basique mais peu cher et joli (ancien couvent).

Où manger à Potosi ? 

  • Dans le centre, il n’y a pas beaucoup de petits restaurants pas chers, il faut s’éloigner.
  • Il y a un marché, mais les stands ne nous donnaient pas envie.
  • On recommande le restaurant Potocchi, 35 B viande + accompagnement, c’était délicieux.
  • Pour l’eau et les snacks, il y a des supérettes dans le centre ville ou le supermarché Supersur.

Comment se déplacer à Potosi ? 

  • Le centre est très petit, tout se fait à pied. 
  • Pour rejoindre les terminaux de bus (ancien ou nouveau), les micros (bus) sont très pratiques et bon marché (1,50 B / pers). Ils passent partout mais le plus simple est de les prendre sur la place centrale. Les numéros et destinations sont écrits sur le pare-brise.

Combien ça coûte à Potosi ? 

  • Pour 1 jour, nous en avons eu pour 49,70€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Potosi). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Potosi ? 

  • On recommande de retirer aux banques Banco Union (seulement Visa), Banco Bisa, BCP ou Mercantil Santa Cruz qui ne prennent pas de frais.
  • Il y en a plusieurs au centre ville. 
  • Taux de change en août 2019 : 1€ = 7,75 B

Comment venir à Potosi ? 

Depuis Uyuni (arrivée à l’ex terminal)

  • Bus avec la compagnie Linea Emperador
  • 4h de bus pour 30 B la place.
  • Autre compagnie : Diana Tours. 

Depuis La Paz (arrivée au nouveau terminal)

  • Bus de nuit de 9h.
  • Autres compagnies : nombreuses, voir directement au terminal. 
  • Avion : aéroport à 6 km, compagnie BoA. 

Notre visite de Potosi en 1 jour :

Notre bus en provenance d’Uyuni arrive en début d’après-midi à l’ancienne station de bus de Potosi. Il y a deux gares routières : l’ancienne et la nouvelle. Pour partir direction Sucre, il faudra aller à la nouvelle, bien plus loin. 

Potosi
Paysage sur le trajet pour rejoindre Potosi

En sortant de la gare, on file manger dans un boui boui pour seulement 10 B. Ensuite, un peu compliqué à trouver mais en demandant notre chemin, on finit par trouver un micro (bus) pour rejoindre la place centrale pour seulement 1,50 B / personne.

Malgré quelques allers et venus à pied, on n’a pas trouvé l’hôtel où on voulait aller, alors on en a pris un au pif à côté de la place centrale : Hostal Compania de Jesus pour 90 B avec petit dej. C’est un ancien couvent, plutôt joli mais forcément pas très bien isolé. 

Visite de la ville

On commence par la Maison de la monnaie pour connaître l’heure de la visite. Heureusement qu’on y est allé pour savoir puisque la seule et dernière visite de l’après-midi est dans 1h30. On y reviendra donc plus tard.

Place du 10 novembre

C’est partie pour un petit tour de la ville qui commence par la place principale, bordée des bâtiments principaux de Potosi comme la cathédrale ou encore la municipalité. 

Place du 10 novembre Potosi
Place du 10 novembre
Banque centrale de Bolivie Potosi
Banque centrale de Bolivie

Place du 6 août

En prolongement de la place du 10 novembre, la place du 6 août est aussi très jolie.

Place du 6 août Potosi
Place du 6 août

Cathédrale

Prix : 20 B

La cathédrale est un joli édifice du 19ème siècle. Nous n’avons pas visité l’intérieur.

Cathédrale Potosi
Cathédrale

Compañia de Jesus

Prix : 10 B

Cette jolie église du 18ème siècle possède un belle façade baroque. Nous ne sommes pas rentrés à l’intérieur mais la vue depuis le sommet de la tour vaudrait le coup.

Compañia de Jesus Potosi
Compañia de Jesus

On passe ensuite devant le couvent musée Santa Teresa. La visite guidée durant 2h, nous n’avons pas le temps, on ira donc demain matin. 

Iglesia de San Bernardo

Et oui encore un église ! Il y a en a beaucoup à Potosi. Sur une place animée, on découvre la façade imposante de cette église. On profite d’un petit stand alléchant pour acheter quelques bugnes (on ne connaît pas le nom local mais c’est pareil). 

Iglesia de San Bernardo Potosi
Iglesia de San Bernardo

En face, on se faufile dans un passage, pas très visible depuis la rue, qui rejoint le marché.

Iglesia y Museo de San Lorenzo de Carangas

Prix : 15 B

La façade vaut le détour mais on n’a pas non plus visité l’intérieur.

Iglesia y Museo de San Lorenzo de Carangas Potosi
Iglesia y Museo de San Lorenzo de Carangas

Mercado central 

Marché, mauvaise pioche… On est l’après-midi et donc il n’y a quasi rien d’ouvert… dommage. 

Maison de la monnaie

Prix : 40 B d’entrée + 20 B de droits photos
Visite guidée incluse (français, anglais ou espagnol).

Ça y est enfin, nous y voilà. On devait faire une visite en français mais pour on ne sait qu’elle raison, on n’a pas le choix, c’est anglais ou espagnol. On part donc pour 1h30 de visite en anglais. 

Ce bâtiment du 18è siècle de plus de 7000 m2 est l’un des bâtiments civils coloniaux les plus grands d’Amérique du sud. On y a frappé la monnaie jusqu’en 1951. 1/4 de la monnaie restait dans les colonies et 3/4 partaient en Espagne. L’argent servant à fabriquer les pièces de monnaie venait des mines du mont Cerro Rico de Potosi.

Avant la visite, on entre par un joli patio avec une figure étonnante qui trône.

Maison de la monnaie Potosi
Patio de la Maison de la monnaie

Ensuite, pas de photo à l’intérieur pour nous, on n’a pas payé le droit photo, mais on vous le dit c’est très beau.

La visite commence par la pinacothèque où sont exposés de beaux tableaux de l’époque coloniale, anonymes pour la plupart. 

Ensuite, on découvre deux salles attenantes, l’une qui expose une collection de pièces et de médailles et l’autre des presses en bois importées d’Espagne. Les presses sont impressionnantes. Elles étaient actionnées par la marche de mules. Petit anecdote : les pièces d’argent fabriquées à Maison de la monnaie de Potosí étaient frappées des lettres PTS (PoToSi) superposées. On dit que ça a donné naissance par la suite au symbole du dollar $. Mythe ou réalité ?!

Plus loin, on découvre une salle présentant une grande collection de pierres minérales. On l’avoue, ce n’était pas notre partie préférée, même si la grosse améthyste était belle.

À côté, dans plusieurs salles, de nombreux objets en argent sont exposés.

On finit la visite par les machines plus modernes pour la fabrication des pièces. 

Au final, on a beaucoup aimé la visite. Le musée est assez grand et très intéressant.

Iglesia San Augustin

L’extérieur de l’église est encore une fois très joli.

Iglesia San Augustin Potosi
Iglesia San Augustin
Potosi
Ruelle de Potosi

Iglesia de la Merced

Prix : 15 B

On ne les compte plus ! Cette église du 16è siècle se visite et renferme un musée. On n’a pas non plus visité l’intérieur.

Iglesia de la Merced Potosi
Iglesia de la Merced

Restaurant Potocchi

En se baladant dans le centre, on a trouvé que les restaurants étaient assez chers (par rapport à ce qu’on a l’habitude de trouver). Quitte à payer plus cher, autant en prendre un bien. On regarde donc sur TripAdvisor le numéro 1 qui est le restaurant Potocchi. Finalement les prix ne sont pas excessifs et on mange très bien. Le seul point négatif : le restaurant n’est pas très accueillant, un peu bordélique. On a mangé un agneau purée de pomme de terre et une brochette poulet-bœuf purée d’épinard pour 35 B le plat.

Jour 2 : fin des visites de Potosi et départ pour Sucre

Templo et mirador de San Francisco

Prix : 15 B

Malheureusement, on est arrivé trop tard pour la visite. Apparemment, il y a un belle vue d’en haut. On profite tout de même du bel extérieur de cette église du 16è siècle.

Couvent musée Santa Teresa

Prix : 30 B entrée + 15 B droit photo
Visite guidée de 2h en français 

Ce couvent de l’ordre carmélite date du 17è siècle. Il peut accueillir maximum 21 sœurs. Si c’était le cas à l’époque, il n’accueille aujourd’hui plus que 6 nones. La tradition voulait que dans les familles riches la première fille soit mariée et la deuxième aille au couvent de ses 15 ans à la fin de sa vie. Pour cela, à l’époque, les familles les plus riches devaient faire une donation énorme pour faire rentrer leur enfant au couvent sous forme d’or ou d’objets. C’est pour cela qu’il y a autant de trésors et notamment des tableaux dans le couvent. Maintenant que vous êtes plus clairs, on peut passer à la visite. 

Couvent musée Santa Teresa Potosi
Facade du couvent musée Santa Teresa

On a passé du temps à visiter ce couvent très grand, et encore, ils ont dû vendre une grosse partie du couvent pour pouvoir payer les restaurations et son maintient en état.

Les quelques salles qu’on a visitées : parloir, salles remplies de magnifiques tableaux, argenterie, et objets d’art, cloîtres, église, salle de « torture », réfectoire, cuisine, infirmerie, tombeaux, salle de fabrication des hosties et tant d’autres pièces ! 

Ce n’est pas aussi incroyable que le couvent Santa Catalina à Arequipa au Pérou mais la visite est très intéressante.

Direction Sucre

Fin de la visite de Potosi, on prend un micro (bus) direction le nouveau terminal. Là bas, on achète nos tickets de bus pour Sucre pour un départ 1h30 plus tard. En attendant, on en profite pour déjeuner dans un petit restaurant familial à côté du terminal.

Autres choses à faire à Potosi :

  • Visite de la mine avec une agence
  • Laguna de Tarapaya

Conseils pour Potosi :

  • Micro (bus) : compliqué quand on ne connaît pas, il y en a beaucoup. Les noms des destinations sont écrites sur le pare brise, sinon les arrêter pour demander de l’aide.
  • Aller à la maison de la monnaie en premier pour connaître les horaires de visite. 
  • Museo convento Santa Theresa : prévoir 2h devant soi et attention à la fermeture le midi ou le soir qui risque d’écourter la visite. Il est possible de demander une visite plus courte.
  • Visite de la mine : à vous de voir si vous le sentez, nous on était mal à l’aise. Claustro n’y pensez pas !

Notre avis sur Potosi :

Nous avons bien aimé la ville de Potosi. Son centre historique est très agréable et les visites, notamment la Maison de la monnaie et le Couvent Santa Teresa valent le coup. Il y avait beaucoup d’églises, on aurait aimé toutes les visiter, mais c’était un peu frustrant de devoir payer à chaque fois. Nous avons choisi de ne pas visiter les mines parce que nous étions mal à l’aise compte tenu des conditions de travail des mineurs et que je suis claustrophobe.

Combien ça coûte à Potosi ? 

Pour 1 jour, nous en avons eu pour 49,70€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Potosi). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Entrée maison de la monnaie : 40 B (5,20€)
  • Entrée couvent Santa Teresa : 30 B (4€)
  • Hôtel compañía de Jesús : 90 B (11,70€)
  • Menu restaurant local simple : 10-15 B (1,30-2€)
  • Bouteille de 2,5L d’eau : 8 B (1€)
  • Toilettes publiques : 1 B (0,13€)
  • Micro (bus) trajet simple centre : 1,50 B (0,20€)
  • Bus Uyuni – Potosi : 35 B (4,50€)
  • Bus Potosi – Sucre : 15 B (2€)
  • Taxe gare routière Potosi : 2 B (0,25€)

Au revoir Potosi, bonjour Sucre

  • On part de Potosi à 14h30 en bus pour une arrivée à 17h30 à Sucre avec la compagnie Trans Emperador. 
  • 15 B la place en 2+2 semi cama. 

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Si vous avez des questions sur Potosi, la Bolivie ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *