• Menu
  • Menu
parc amboro

Visiter Samaipata et le parc Amboro en 2 jours

Accueil » Bolivie » Visiter Samaipata et le parc Amboro en 2 jours

Pourquoi visiter Samaipata et le parc national Amboro ?

À 2h30 de voiture de Santa Cruz, le paisible village de Samaipata s’élève à 1600 m d’altitude. Ce petit village est un havre de paix, on s’y sent bien avec ses restaurants, et bars, sa bonne ambiance et ses vignobles. Dans les environs et notamment au parc national Amboro il y a de belles randonnées. Parmi les plus connues : El Fuerte, la forêt humide, La Yunga, Codo de los Andes ou encore Laguna volcanes.

Quand visiter Samaipata et le parc national Amboro ?

  • Avril – octobre : meilleure période

Que faire à Samaipata et au parc national Amboro ?

Visiter Samaipata et le parc national Amboro en 2 à 4 jours :

  • Jour 1 : matin : route depuis Santa Cruz, après-midi : El Fuerte
  • Jour 2 : excursion au parc Amboro, La Yunga

Si plus de temps,

  • Jour 3 : excursion Laguna volcanes
  • Jour 4 : excursion Codo de los Andes

Quoi emporter en excursion ?

  • K-WAY en cas de pluie
  • Bonnes chaussures
  • Lunettes de soleil
  • Casquette
  • Crème solaire
  • Anti moustique
  • Vêtements en pelures d’oignons (chaud la journée, froid la nuit dans la pampa)
  • Vêtements longs en haut et en bas
  • Eau
  • Snacks

Où dormir à Samaipata et au parc national Amboro ?

  • L’idéal est de dormir dans le centre de Samaipata, proche de la place centrale.
  • On a dormi à l’hostal Serena, une maison d’hôte très agréable sur les hauteurs de la ville. Si vous êtes budget serré, l’hôtel Alojamiento Tío Juan est le moins cher de la ville, 80 B la chambre double sdb privée (négociable).

Où manger à Samaipata ?

  • Manger pas cher : au marché
  • Testés et approuvés :
    • Cafe 1900 : cuisine locale, 30-50 B le plat.
    • La Pizzeria : 7-40 B la pizza.
    • Caffe art Sandra Serrate : 25 B le milkshake
  • Autres recommandations :
    • Tierra Libre
    • La Bohême
    • La Chakana
    • Latina Cafe
    • La Luna Verde
  • Pour l’eau et les snacks, il y a des superettes dans le centre ville.

Comment se déplacer à Samaipata et au parc national Amboro ?

  • Le centre de Samaipata n’est pas grand, on peut tout faire à pied.
  • Pour aller plus loin, il y a les moto-taxis ou les taxis. Pour El Fuerte : moto-taxi 20 B / personne l’aller, 100 B le taxi aller-retour et le chauffeur attend 2h sur le parking d’El Fuerte (négociable à 70 B).
  • Les excursions se font en voiture avec agence.

Combien ça coûte à Samaipata et au parc national Amboro ?

  • Pour 2 jours, nous en avons eu pour 63€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Samaipata). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article.

Où retirer de l’argent à Samaipata ?

  • À Samaipata il n’y a que deux distributeurs, Cooperativa La Merced (on n’a pas essayé mais il semblerait qu’il ne prenne que les visas) et Banco Union (seulement Visa et sans frais). Mastercard : prenez vos dispositions avant de venir.
  • Taux de change en septembre 2019 : 1€ = 7,75 B

Comment venir à Samaipata et au parc national Amboro ?

Depuis Santa Cruz

  • Trufi (voiture partagée) avec la compagnie Expreso Samaipata (à côté de l’ex terminal)
  • 2h30 de mini van ou voiture pour 30 B la place.
  • Le véhicule part à partir de 5 personnes (pas d’horaire fixe).

Notre visite de Samaipata et du parc national Amboro en 2 jours :

Jour 1 : arrivée à Samaipata et visite d’El Fuerte

Départ en trufi pour Samaipata

Ce matin, on se lève tôt pour partir dès que possible à Samaipata. Il n’y a pas de bus mais ce qu’on appelle des trufis. Ce sont des voitures ou vans partagés. Ils partent à partir de 5 passagers (hors conducteur) et on paie quoi qu’il arrive 30 B / personne. On prend un micro pour l’ex terminal et on marche quelques minutes pour rejoindre les bureaux de la compagnie Expresso Samaipata.

Arrivé sur place, on se dit cool il y a déjà deux personnes. Sauf qu’une seule personne manquante, ça peut prendre du temps… Au bout d’1h30, on craque et on finit par proposer de payer la place manquante. Et bien entendu au moment de partir, 3 personnes débarquent ! Une ça va mais 3 ! Et oui, ils nous ont donc entassés dans une voiture : 3 devant, 3 derrière, 2 au fond…

C’est partie pour 2h30 de route. Bon ce n’était pas le trajet le plus confortable du monde mais au moins la route était carrossable (pas comme à Torotoro). 10h30, on arrive à Samaipata.

Hostal Serena

Notre maison d’hôte n’étant pas dans le centre (1 km), on se décide à marcher. Grosse erreur : soleil + sacs à dos + montée = ko en arrivant. Heureux d’arriver, on découvre une superbe maison sur les hauteurs de Samaipata. Cet Hostal est en fait la maison d’un expat hollandais et sa femme, une bolivienne. On se sent tout de suite bien, comme à la maison. Ici, pas de WiFi, on prône d’échange entre les colocataires et franchement c’est génial ! Si ça vous tente voici leur Whatsapp : +59175760013.

Maison d'hôte Serena Samaipata
Maison d’hôte Serena

Restaurant Cafe 1900

Ce n’est pas le tout mais on a faim ! Direction la place centrale. Là, on opte pour le menu du midi à 30 B au Cafe 1900. On s’installe dans la petit cour plutôt sympa pour manger. La soupe et le poulet à l’orange étaient très bons. Même si c’est plus cher que les menus habituels, la qualité y est.

Agences pour les tours aux environs

Il y a pas mal d’agences pour un si petit village. Mais pas beaucoup de touristes = peu de sorties. Heureusement, demain l’agence Michael Blendinger Nature Tours sort au parc Amboro. C’est parfait puisque s’il y a un tour à faire, c’est celui là.

El fuerte

Prix : 50 B (incluant entrée au musée archéologique de Samaipata).
Compter 1h30 – 2h de visite

Depuis la place principale de Samaipata, on prend un taxi pour rejoindre El Fuerte à environ 10 kilomètres. Le concept : le taxi fait l’aller – retour et nous attend 2h sur place. Le prix théorique est de 100 B pour le taxi, peu importe le nombre de personnes. Comme la ville est déserte de touriste, on a pu le négocier à 70 B.

Le site El Fuerte, classé à l’Unesco fût un centre religieux pré inca puis inca et enfin un fort des conquistadors espagnols. Mais qu’y a-t-il à voir ? Un immense bloc de pierre en haut d’une montagne (250 mètres de long – 60 mètres de large) et autour quelques ruines inca. La balade, très agréable, dure 1h30 à 2h.

On se promène sur un chemin bien tracé à la découverte de points de vue sur les paysages alentours.

El fuerte Samaipata
Vue depuis El Fuerte

puis sur El Fuerte, un gros rocher où sont notamment sculptés des formes d’animaux (puma et serpent).

El fuerte Samaipata
El Fuerte

à la découverte de maisons incas et fort espagnol, Montículos habitaciónal et Chinkana

El fuerte Samaipata
maisons incas et fort espagnol
El fuerte Samaipata
maisons incas et fort espagnol
El fuerte Samaipata
Montículos habitaciónal

et Las Cinco hornacinas, lieu de sacrifices.

El fuerte Samaipata
Las Cinco hornacinas

Au début, on trouvait que 50 B c’était un peu cher pour la Bolivie mais au final c’est assez grand et vraiment bien entretenu.

Goûter caffe art Sandra Serrate

De retour au centre, on voudrait se détendre avec un petit goûter. L’objectif : un shake et une terrasse sympa. On se retrouve donc au caffe art Sandra Serrate. Le patio ouvert est vraiment très agréable, idéal pour siroter un verre. Bon c’est un peu cher (milkshake 25 B, batido 18 B) mais on paie le cadre.

caffe art Sandra Serrate Samaipata avant le départ pour le parc Amboro
Goûter au caffe art Sandra Serrate

Soirée à la maison

Le soir, on se retrouve tous à la maison pour discuter puis regarder un film (Avatar). On a passé une très bonne soirée.

Jour 2 : excursion au parc Amboro et bodega

Le matin, on petit déjeune tous ensemble à la maison d’hôte autour d’un petit déjeuner maison gargantuesque délicieux, et petit plus, il y a des crêpes.

Nous avons choisi l’Agence Michael Blendinger Nature Tours pour le tour à Amboro
Prix : entre 150 B et 755 B selon la formule choisie et le nombre de personnes.

On a rendez-vous à l’agence à 9h30 pour un départ à 10h. Santiago, notre guide d’origine Colombienne nous emmène en 4×4 dans la forêt de nuages du parc Amboro. Nous sommes un groupe de 4. Les deux hollandais ne parlant pas espagnol, on fait le tour en anglais, ça change un peu !

Parc Amboro, cloud forest

Après une trentaine de minutes de voiture sur une route plutôt cabossée, on arrive à l’entrée du parc. On marche 10 minutes puis Santiago nous propose deux options. Une niveau moyen, la route des panoramas et une difficile / aventure, via le canyon et une cascade. La deuxième option nous tentait bien, d’autant plus que voir des panoramas avec le brume d’aujourd’hui nous semblait compliqué. Malheureusement, Daisy, la hollandaise de notre groupe ne le sentait pas et donc nous allons tous faire la route des panoramas. Ce n’est pas si grave, on est là pour voir les fougères géantes, qu’on verra dans tous les cas.

Vue depuis le parc Amboro Samaipata
vue depuis le parc Amboro sur la vallée

Nous avons marché à travers la forêt pendant environ 4 heures. On a pu voir les fameuses fougères géantes qui ne poussent que d’1 cm / an, alors imaginez comme elles sont anciennes…

Parc Amboro Samaipata fougère géante
Plutôt grandes ces fougères
Naissance d'une fougère géante au parc Amboro Samaipata
Naissance d’une feuille de fougère géante

Notre guide nous a donné beaucoup d’informations sur les plantes du parc.

Parc Amboro Samaipata
La végétation est vraiment belle ici

Parfois il y avait des points de vue panoramiques mais en effet, à cause du brouillard, on ne voyait pas grand chose. Petite pause pique-nique au milieu de la forêt de nuages, ça requinque bien !

Bodega Uvairenda

Bodega Uvairenda et vins 1750
Prix : 35 B visite et dégustation

De retour à 15h à Samaipata, on enchaîne avec la visite de la Bodega Uvairenda. Pour gagner du temps, on prend un moto taxi à 5 B / moto.

Cette petite exploitation de 6 hectares est issue d’un rêve entre amis. Un des propriétaires, Francisco, est très sympathique et partage avec plaisir son expérience et son amour pour la région. Ils produisent des vins blanc, rouge et rosé nommés 1750 puisque c’est l’altitude à laquelle les vignes poussent. Maria Eldy nous a guidés dans une visite à travers les vignes durant 30 minutes.

Bodega Uvairenda
Vignobles de la Bodega Uvairenda

Ensuite nous avons pu déguster les vins, c’était très intéressant de découvrir des vins boliviens issus des mêmes cépages qu’en Europe. Et puis quoi de mieux après une randonnée !

Bodega Uvairenda
Place à la dégustation des vins 1750

Musée archéologique de Samaipata

Prix : 50 B (inclus dans le billet d’entrée à El Fuerte)

C’est mieux de visiter ce musée avant la visite d’El fuerte, mais malheureusement pour nous, c’était fermé lors de notre passage, donc on le fait après ! Le musée n’est pas grand et plutôt bien avec des expositions de poteries notamment. On a bien aimé les 3 vidéos explicatives.

Musée archéologique Samaipata
Musée archéologique

Cuñape et La Pizzeria

Pour l’apéro, on déguste des cuñapes au feu de bois, des beignets au yuca – fromage. Ceux là sont fondants à l’intérieur. On adore ça…

Bon c’est vrai, après l’apéro, on n’a pas faim… Mais on se laisse tenter par une grande pizza à La Pizzeria. Le petit restaurant est tenu par deux argentins et les prix sont vraiment raisonnables. Pizza grande à partir de 28 B.

La Pizzeria Samaipata
Alors elle est bonne ?

Soirée détente à la maison

Comme hier, on remet ça, soirée discussion et film à la maison d’hôte.

Jour 3 : retour à Santa Cruz

Hum encore un delicieux petit déjeuner… On serait bien resté plus longtemps (pas seulement pour le petit dej) mais les prochaines excursions étaient le sur-lendemain et on a vu les principaux points d’intérêt.

En fin de matinée, on prend donc un trufi (voiture partagée) sur la place principale pour Santa Cruz. Cette fois on n’a attendu que 30 minutes.

Autres choses à faire à Samaipata et au parc national Amboro :

  • Laguna Volcán
  • Parque Nacional Amboró (Refugio Volcán)
  • Santuario de Cóndores y Pajcha
  • Palermo y Cascadas
  • Codo de los Andes
  • Pinturas Rupestres
  • Ruta del Ché (Vallegrande, Pucará, Quebrada del Churo y la Higuera)
  • Cascadas
  • Cabalgatas
  • Bodega Landsua

Conseils pour Samaipata et le parc national Amboro :

  • Il est obligatoire de visiter le parc Amboro avec un guide.
  • El Fuerte : un guide n’est peut être pas nécessaire, il y a un prospectus bien fait et des panneaux tout au long du chemin.
  • Essayer d’être au moins 5 pour payer moins cher les excursions.

Notre avis sur Samaipata et le parc national Amboro :

On a beaucoup aimé la ville de Samaipata. Il y a une ambiance relax qu’on ne saurait décrire. De nombreux expatriés vivent ici et on comprend pourquoi. Les excursions alentours comme Amboro ou El Fuerte sont aussi de beaux tours. Ce n’est pas aussi exceptionnel que l’Amazonie selon nous mais si vous avez du temps en Bolivie, ça vaut le coup.

Combien ça coûte à Samaipata et au parc national Amboro ?

Pour 2 jours, nous en avons eu pour 63€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Samaipata). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Entrée El Fuerte : 50 B (6,50€)
  • Taxi Samaipata – El Fuerte aller/retour négocié : 70 B (9€)
  • Visite et dégustation bodega 1750 : 35 B (4,60€)
  • Moto taxi centre – bodega (par moto) : 5 B (0,70€)
  • Excursion parc Amboro : 200 B (26€)
  • Hôtel pas cher Samaipata : 80 B (10,52€)
  • Menu restaurant local simple : 15 B (2€)
  • Bouteille de 2L d’eau : 6 B (0,80€)
  • Micro (bus) trajet simple Santa Cruz : 1,50 B (0,20€)
  • Trufi Santa Cruz – Samaipata : 30 B (4€)

Au revoir Samaipata et le parc national Amboro, bonjour Santa Cruz

  • On part de Samaipata à 11h30 en mini van pour une arrivée à 14h à Santa Cruz avec la compagnie El Fuerte.
  • 30 B la place en mini van.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Si vous avez des questions sur Samaipata, le parc national Amboro, la Bolivie ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *