• Menu
  • Menu
parc national Torotoro

Excursion au parc Torotoro et Cochabamba en 3 jours

Accueil » Bolivie » Excursion au parc Torotoro et Cochabamba en 3 jours

Pourquoi visiter Cochabamba et le parc national Torotoro ?

Cochabamba à 2500 m d’altitude est la troisième ville de Bolivie. Il y a malheureusement peu de choses touristiques à visiter qui nécessitent un vrai arrêt. On y va surtout car c’est la base pour une excursion au parc national Torotoro. Torotoro est un petit village à 2700 m d’altitude. De là partent des excursions à la découverte des traces de pâtes de dinosaures, de beaux paysages notamment les montagnes plissées, des oiseaux, une cascade, un canyon, une grotte,…

Quand visiter Cochabamba et le parc national Torotoro ? 

  • Avril – octobre : meilleure période 

Que faire à Cochabamba et au parc national Torotoro ?

Visiter Cochabamba et excursions au parc national Torotoro en 3 jours :

  • arrivée à Torotoro et excursion au parc national Torotoro : demi journée canyon et cascade El Vergel
  • excursion au parc national Torotoro : journée ciudad de Itas et caverna de Umajalanta
  • route pour Cochabamba et visite de Cochabamba

Excursion au parc national Torotoro avec agence ou seul ?

Avec agence depuis Cochabamba

Pour les plus pressés, l’idéal est de partir avec une agence depuis Cochabamba (mais c’est plutôt fatiguant).

Avec guide depuis Torotoro

Il n’est pas autorisé de visiter le parc par ses propres moyens. Il faut obligatoirement louer les services d’un guide. Une fois votre ticket d’entrée au parc, 100 B / personne, payé au bureau du parc au village, vous pourrez aller au bureau des guides juste à côté, Guiaventura.

Comment choisir son excursion et comment ça fonctionne ?

Il y a plusieurs balades à faire dans le parc mais les trois plus populaires sont :

  • Canyon et cascade El Vergel (100 B par groupe)
  • Ciudad de Itas (400 B par groupe)
  • Caverna de Umajalanta (300 B par groupe)

Les 3 se font en demi journée mais il est possible de coupler Ciudad de Itas et Caverna de Umajalanta sur une journée (ce que font la plupart des touristes) (582 B par groupe + 12 B de matériel par personne).

On vous parle de groupe mais comment ça fonctionne ?

En gros, on paie pour un guide donc plus on est, moins on paie (dans la limite de 6 personnes par groupe). Si vous n’êtes pas 6, l’idéal est de se rendre au bureau des guides à 7h30 le matin. Là vous trouverez d’autres gens intéressés par la même excursion que vous. Pour résumer, si vous n’êtes que 2 pour l’excursion canyon cascade, pour le guide, vous payerez 100 B à deux soit 50 B / personne, si vous êtes 6, 100 B à 6 soit 17 B / personne. Ensuite, il faudra rajouter le prix de l’entrée au parc soit 100 B / personne pour 4 jours.

Quoi emporter en excursion au parc Torotoro ? 

  • Bonnes chaussures
  • Lunettes de soleil
  • Casquette
  • Crème solaire
  • Pantalon (pour la grotte)
  • Maillot de bain et serviette (pour la cascade)
  • Argent pour le restaurant en cas de journée complète ou pique nique
  • Eau
  • Snacks

L’altitude un souci ? 

Cochabamba est à 2500 m d’altitude et Torotoro à 2700 m d’altitude (jusqu’à 3700 en excursion). Quand on n’est pas encore habitué, on peut ressentir une gêne (mal à la tête, mal au ventre, vertiges, fatigue,…). On recommande de s’habituer progressivement en consacrant peut-être un jour de repos avant. 

Solutions contre le MAM (mal aigu des montagnes) :
Coca : mate (thé), feuilles, bonbons 
Médicament : aspirine, diamox 

Où dormir à Cochabamba et au parc national Torotoro ? 

Cochabamba :

Dans le centre, idéalement proche de la place centrale.

Torotoro :

Proche du marché, il y a plusieurs hôtels. Nous avons dormi à l’hôtel San Miguel pour 60 B, sdb partagée.

Où manger au parc national Torotoro ?

  • Manger pas cher : marché (petit déjeuner, déjeuner et dîner) et quelques restaurants à 15 B.
  • Les gnocchis au roquefort et les milkshakes de l’italien en face du marché. 
  • El Dinosaurio : italien
  • Pour l’eau et les snacks, il y a des boui boui proche du marché mais ce n’est pas donné.

Comment se déplacer à Cochabamba et au parc national Torotoro ? 

Cochabamba :

  • Le centre n’est pas grand, on peut visiter à pied.
  • Pour aller plus loin il y a les micros (bus).

Torotoro :

  • Le centre est très petit, tout se fait à pied. 
  • Les excursions se font à pied ou en voiture avec guide.

Combien ça coûte à Cochabamba et au parc national Torotoro ? 

  • Pour 3 jours, nous en avons eu pour 39€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Cochabamba-Torotoro). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Cochabamba et au parc national Torotoro ? 

  • On recommande de retirer aux banques Banco Union (seulement Visa), Banco Bisa, BCP ou Mercantil Santa Cruz qui ne prennent pas de frais. Il y en a plusieurs au centre ville de Cochabamba.
  • À Torotoro il n’y a qu’un distributeur Banco Union (seulement Visa et sans frais) à côté du marché.
  • Taux de change en août 2019 : 1€ = 7,75 B

Comment venir à Cochabamba et au parc national Torotoro ? 

Depuis Sucre

Cochabamba :

  • Bus de nuit avec la compagnie El Dorado
  • 8h30 de bus pour 45 B la place en 2+1 cama +2,50 B / personne de taxe de gare routière à Sucre.
  • Autres compagnies : Trans Copacabana entre autres. Il y a une dizaine.

Torotoro :

  • Depuis la parada Torotoro à Cochabamba.
  • 4h30 de mini van pour 35 B (il part quand il est plein).
  • Il y a aussi un bus par jour pour 25 B mais il faut compter 6h.

Depuis La Paz

  • Bus de nuit de 7h.
  • Compagnies : El Dorado, San Francisco, Bolivar,…
  • Avion : aéroport à 5 km, compagnies BoA et TAM. 

Notre visite de Cochabamba et du parc national Torotoro en 4 jours :

Jour 1 : Arrivée à Torotoro et négociation d’un hôtel

Après un bus de nuit depuis Sucre puis 4h30 de mini van depuis Cochabamba sur une route cabossée, on arrive enfin à Torotoro à 11h30. Autant vous dire, on est claqué !

Négociation d’un hôtel

Les hôtels étant assez chers sur Booking, on a décidé de tenter notre chance en direct. Et on a bien fait, les prix sont deux fois moins chers. On visite 5 hotels près du marché pour en trouver un bien et pas cher. Les 5 vont mais on finit par se mettre d’accord sur l’hôtel San Miguel à 60 B la chambre double avec salle de bain partagée (sans petit déjeuner).

On est assez surpris, déjà dans le mini van il n’y avait pas de touriste mais les hôtels aussi sont vides… Apparemment août n’est pas la haute saison, c’est plutôt juillet.

Repas au marché puis sieste

Il se fait faim, alors on ne cherche pas très loin, direction le marché. C’est vraiment pas mal, pour seulement 10 B, on a une soupe et un plat plutôt bons et c’est propre. 

Vous l’aurez compris, un bus de nuit et une demi journée de mini van, il nous manque quelques heures de sommeil… On aurait pu partir en excursion au parc national Torotoro mais on préfère faire la sieste.

Renseignements auprès des bureaux du parc et des guides

En fin d’après-midi, on va se renseigner pour comprendre le fonctionnement pour une excursion au parc Torotoro. D’abord, on se rend au bureau du parc. On comprend qu’ici il faut juste acheter les tickets d’entrée à 100 B / personne valables 4 jours. Ensuite, il faut louer les services d’un guide. Alors on va voir le bureau des guides, Guiaventura, juste à côté. On peut partager un guide à 6 personnes max. Sauf que s’il n’y a personne… On verra demain, on a rendez-vous au bureau à 7h30 pour éventuellement trouver des compagnons de visite. Détail des infos sur le fonctionnement plus haut.

Balade dans le petit village

On se balade dans Torotoro. Le village est assez petit, on a vite fait le tour. On a particulièrement aimé la mairie dont la façade est surmontée d’une tête de T-rex !

Jour 2 : excursion au parc national Torotoro : canyon et cascade El Vergel

Prix : 100 B d’entrée au parc (4 jours) + 100 B pour le guide (à diviser par le nombre de personnes dans le groupe, max 6)

Petit déjeuner au marché

Ce marché est vraiment pratique, on peut y manger à tous les repas. Et pour le petit dej ça vaut le coup : 3 B le thé + 1 B le beignet type grosse bugne. Et c’est vraiment bon.

marché Torotoro
Petit déjeuner au marché

Billets et guide

À 7h15, on achète nos tickets d’entrée au parc à 100 B pour 4 jours. 

7h30, on est là pour l’ouverture du bureau des guides. On s’en doutait, il n’y a pas foule ! Il y a tout de même un belge et un allemand qui ont fait les grottes hier et veulent faire l’excursion canyon et cascade sur la demi journée aujourd’hui.

Pas d’autres touristes en vue, alors on décide de partir avec eux, on fera les grottes demain, en espérant qu’il y ait du monde pour partager les frais. Cf explications en haut. 

Départ pour 4 heures de balade

On part donc à 7h45 à pied pour une balade de 4 heures à un rythme soutenu avec notre guide Benedicto. Malheureusement, je suis tombée dans un groupe où je suis la seule fille et avec 3 garçons qui font entre 1,85 m et 2 m donc quand ils font un pas, j’en fait deux… Le rythme est vraiment rapide, ce n’est pas idéal pour profiter des paysages… Au moins ça fera faire du sport !

Traces de dinosaures

Notre premier arrêt consiste à la découverte de traces de pas de dinosaures. Le guide nous explique quel dinosaure correspond à chaque empreinte. On aime bien, c’est original. 

Traces de dinosaures Torotoro
Traces de dinosaures
Traces de dinosaures Torotoro
Traces de dinosaures

Les paysages bordant le sentier sont plutôt sympas.

Parc national Torotoro
Montagnes en vagues

En chemin, on passe par des belles formations rocheuses. En saison des pluies il y a de l’eau mais là c’est bel et bien sec. 

Parc national Torotoro
C’est fou ce que peut faire l’eau

Le canyon et sa plate-forme vertigineuse

Une plate-forme a été aménagée de sorte à être à 250 m de hauteur au dessus du canyon. C’est assez impressionnant. Pour les personnes ayant le vertige, on n’est pas obligé de passer dessus pour continuer le chemin 🙂

Parc national Torotoro
À 250 m d’altitude
Parc national Torotoro
Et nous… on va tout en bas !

La cascade El Vergel

Et là, c’est partie, on descend les 900 marches de pierre pour rejoindre le fond du canyon. La descente ça va, ce n’est pas difficile (vous vous doutez que la montée…). On marche ensuite le long de l’eau de rocher en rocher pour rejoindre la cascade. Elle est vraiment belle et grande. On en profite pour se détendre pendant 30 minutes. Il est possible de s’y baigner (on avait pris les maillots au cas où) mais l’eau est plutôt fraîche !

Cascade El Vergel Parc national Torotoro
Cascade El Vergel
Parc national Torotoro
Sentier de la cascade

On repart déjà ! Je redoute la montée. on n’a plus l’habitude de marcher en Bolivie. Autant au Pérou, on avait remonté le Canyon de Colca sans trop de problème… Et la montée du Machu Picchu avec un peu plus de difficulté. Ce n’est pas long, mais 30 minutes de montée de marches d’escalier… Bref en haut je suis ko ! Petite pause de 10 minutes bien méritée et on repart. Ensuite en 1 heure de balade tranquille, on rejoint le village de Torotoro. 

Parc national Torotoro
Vraiment les paysages sont superbes

On a aimé cette excursion même si ce n’était pas exceptionnel (on avait déjà vu des canyons et cascades plus impressionnants). Je pense que le fait que le guide allait vite et semblait pressé de rentrer n’a pas aidé. D’où l’importance de bien choisir son guide. On n’y avait pas pensé.

Après-midi tranquille et petit tour à l’hôpital

On se repose de notre matinée et Quentin qui ne va toujours pas bien va enfin à l’hôpital voir un médecin. Aussi étonnant que cela puisse paraître, à Torotoro, en plein milieu de nulle part, il y a un joli petit hôpital. Finalement, comme on s’en doutait ça fait une semaine qu’il se traîne une intoxication alimentaire. Allez hop, petit cure d’antibiotiques.

Dîner italien au restaurant à l’angle en face du marché

Le soir, on rencontre deux français en long voyage aussi, Christine et Bastien. On mange au restaurant italien à l’angle en face du marché (on ne connaît pas le nom). Leurs gnocchis maison au roquefort (40 B) et le milkshake banane fraise (12 B) valent le détour ! Les plats sont un peu chers (quand on peut manger au marché pour 4 fois moins) mais ça fait du bien.

Jour 3 : excursion au parc national Torotoro : journée ciudad de Itas et caverna de Umajalanta.

Prix : 100 B d’entrée au parc (4 jours) + 552 B pour le guide (à diviser par le nombre de personnes dans le groupe, max 6) + 12 B / personne de casque et lampe pour la grotte + 5 B / personne d’accès à la Ciudad de Itas

Trouver un groupe et guide

Rebelotte, on ne change pas une équipe qui gagne, bon petit dej au marché.

À 7h30, on rejoint l’office des guides pour à nouveau tenter de former un groupe. On a dû attendre jusqu’à 8h pour être 6 mais c’est bon, le compte y est. Il y a donc les français d’hier soir Christine et Bastien + 2 espagnols Antonio et Antonia (oui oui!). On part donc au complet avec notre guide Sabino et notre chauffeur Umberto en voiture direction le nord à 20 kilomètres.

Route mouvementée mais très belle

La route est plutôt mouvementée entre les cailloux et les virages, surtout pour les places tout au fond… On passe à travers des paysages superbes et notamment les montagnes plissées.

Parc national Torotoro
Les montagnes plissées vues de près

Il y a aussi quelques passages au bord du précipice avec une belle vue sur un canyon.

parc national Torotoro
Vue sur le canyon sur la route

Ciudad de Itas

On pourrait penser qu’on va visiter une ville mais non la Ciudad de Itas est un ensemble de rochers façonnés par l’eau et le vent.

Notre premier arrêt nous permet de voir des peintures rupestres, faites avec du sang de lama, dans une grotte.

Peinture rupestre Ciudad de Itas Torotoro
Peinture rupestre

Ensuite, c’est vraiment sympa, on escalade ou on se faufile à travers des grottes ouvertes. 

Ciudad de Itas Torotoro
Vous devenerez ce que c’est ? Un Iguane !
Ciudad de Itas Torotoro
Oui certains passages sont bien étroits !
Ciudad de Itas Torotoro
Mais on aime bien !
Ciudad de Itas Torotoro
Et ça ? Une tortue !
Ciudad de Itas Torotoro
Grotte ouverte

Les paysages sont aussi vraiment très beau. On a même pu voir des lapins des Andes, comme on en voit beaucoup à Uyuni.

Ciudad de Itas Torotoro
Paysages superbes
Ciudad de Itas Torotoro
Vraiment beaux
Ciudad de Itas Torotoro
On ne s’en lasse pas

Le chemin fait une boucle et une portion (courte) du retour se fait via une peu d’escalade et de la montée d’échelles. Bon j’avoue je n’étais pas hyper à l’aise… 

Restaurant

Fin de la visite, on reprend la route direction le restaurant. On prend le repas dans un petit restaurant très bon pour 25 B la soupe et le plat. Il est aussi possible d’apporter son pique nique. Au marché du matin, il y a des sandwichs à emporter pour 5-8 B. 

Caverna de Umajalanta

Avis aux claustros, cette visite n’est pas faite pour vous… Habituellement, même si je suis claustro, je peux visiter des grottes. Mais là… J’ai vu des photos de passages étroits où il faut se contorsionner. Impossible pour moi. Quentin, qui lui n’a aucun souci, l’a faite.

Après une petite marche et la découverte de traces de dinosaures, tout le monde a récupéré son matos, casque et frontale.

Caverna de Umajalanta Torotoro
Trace de dinosaure

On arrive ensuite à l’entrée de la grotte. On rentre tous dedans puis quand ça commence à être noir, je les laisse.

Caverna de Umajalanta Torotoro
Notre groupe !

Finalement, après 1 heure à crapahuter dans la grotte, Quentin a avoué qu’à un passage surtout c’était vraiment très étroit et qu’il n’était pas à l’aise. D’ailleurs, en les attendant, j’ai même vu une fille d’un autre groupe revenir après avoir vu le premier passage étroit. Donc bilan de la grotte : c’est amusant mais pas pour les claustros.

Caverna de Umajalanta Torotoro
Il est bien là non ?
Caverna de Umajalanta Torotoro
Ça avait l’air joli

On a beaucoup aimé les visites d’aujourd’hui. C’était différent de ce qu’on a l’habitude de faire et notre guide était très bien, il prenait le temps cette fois.

Retour à Torotoro

On vient de nous apprendre que demain à partir de 14h jusqu’à après demain soir il n’y a plus aucun bus, c’est la journée sans voiture en Bolivie. On avait prévu de partir demain soir pour Santa Cruz… Et on n’est pas fan de passer autant de temps à Cochabamba. On s’inscrit donc pour le mini van de 6h pour arriver en matinée à Cochabamba et on verra !

On adore tellement le marché qu’on y mange au dîner encore pour seulement 10 B. L’ambiance est sympa, il y a la réunion du village.

Jour 4 : départ pour Cochabamba – Santa Cruz

On part de Torotoro en mini van à 6h15. La route est toujours aussi cabossée, heureusement qu’ils en construisent une nouvelle bitumée. 

Encore plus rapide qu’à l’aller, on arrive à 10h à Cochabamba (Parada Torotoro). Cette fois, il fait jour alors on marche au lieu de prendre un taxi et puis ce n’est pas loin. On passe à travers le marché pour rejoindre la gare routière. Il y a de l’animation et le marché est immense.

À la gare, ils confirment ce qu’on nous a dit, le dernier bus part à 14h. On est fatigué et on a la flemme de rester à Cochabamba alors qu’on est déjà à la gare. Tant pis, on zape Cochabamba et on part directement à Santa Cruz à 12h30.
PS : horrible un bus de jour de 11h30… et ne pas oublier de ne plus les croire quand ils disent arrivée à 21h alors qu’en fait c’est 00h…

Autres choses à faire à Cochabamba et au parc national Torotoro :

  • Cochabamba :
    • Cristo de la Concordia
    • Musée archéologique
    • Plaza 14 de Septiembre et plaza Colon
    • Les marchés proche de la gare
    • Iglesia Santo Domingo
    • Couvent Santa Teresa
    • Centro Pedagogico y cultural Simon I. Patino
  • Torotoro :
    • Las Siete Vueltas

Conseils pour le parc national Torotoro :

  • Il n’y a pas de WiFi dans le village. Le réseau Entel fonctionne bien si vous avez une carte SIM bolivienne.
  • Arriver à 7h30 le matin au bureau des excursions pour former un groupe de 6 et payer moins cher l’excursion au parc national Torotoro.
  • Ne pas réserver l’hôtel sur booking, c’est bien moins cher sur place.
  • Bien choisir son guide : noms sur TripAdvisor. Ne pas hésiter à demander.
  • Si vous avez peu de temps, privilégier l’excursion Ciudad de Itas et grotte.

Notre avis sur Cochabamba et le parc national Torotoro :

Malheureusement, de Cochabamba, on n’a vu que son marché et sa gare routière mais d’après nos sources, la visite ne vaut pas vraiment le coup. Le parc national de Torotoro est vraiment sympa mais pas un incontournable de la Bolivie selon nous, surtout pour les voyageurs en vacances sur une période courte, ça prend du temps (8-10h aller retour).

Combien ça coûte à Cochabamba et au parc national Torotoro ?

Pour 3 jours, nous en avons eu pour 39€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Cochabamba-Torotoro). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Entrée parc national Torotoro : 100 B (13€)
  • Guide excursion parc national Torotoro canyon cascade (par groupe) : 100 B (13€)
  • Guide excursion parc national Torotoro Ciudad de Itas et grotte (par groupe) : 650 B (85,30€)
  • Hôtel San Miguel Torotoro : 60 B (7,90€)
  • Menu restaurant local simple : 10-15 B (1,30€-2€)
  • Bouteille de 2L d’eau : 8 B (1€)
  • Toilettes publiques : 1 B (0,13€)
  • Micro (bus) trajet simple : 1,50 B (0,20€)
  • Bus Sucre – Cochabamba : 45 B (6€)
  • Taxe gare routière Sucre : 2,50 B (0,30€)
  • Taxi gare routière Cochabamba – Parada Torotoro : 10 B (1,30€)
  • Mini van Cochabamba – Torotoro : 35 B (4,60€)
  • Bus Cochabamba – Santa Cruz : 40 B (5,30€)
  • Taxe gare routière Cochabamba : 2,50 B (0,30€)

Au revoir Cochabamba et le parc national Torotoro, bonjour Santa Cruz

  • On part de Torotoro à 6h15 en mini van pour une arrivée à 10h à Cochabamba avec la compagnie Toro Toro Turistico. 
  • 35 B la place en mini van.
  • Puis on enchaine directement, on part de Cochabamba à 12h30 en bus pour une arrivée à 00h à Santa Cruz avec la compagnie El Dorado. 
  • 40 B la place en 2+1 cama (négociée) +2,50 B / personne de taxe de gare routière à Cochabamba.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Si vous avez des questions sur Cochabamba, le parc national Torotoro, la Bolivie ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *